Yannick Lincoln a remporté pour la cinquième année consécutive la Colin Mayer Classic. Une course que le leader du VCJCC-Bank One a contrôlée depuis le chrono de samedi, même si de son propre aveu « les sensations n’étaient pas bonnes au départ. » Retour sur un week-end de course qui l’a vu triompher dimanche dans le temps cumulé de 2h18’41.
Samedi, au départ du chrono, les jambes ne répondent pas. « J’avais l’impression d’être collé à la route. En même temps, je termine un cycle d’entraînement en vue d’un VTT marathon et je dois faire un chrono court et violent. C’est vraiment différent », note le vainqueur du jour. À l’arrivée, 13’02, soit 0’40 devant Mike Chong Chin (PSC) et 0’42 sur Steward Pharmasse.
Les choses, à partir de là, n’ont pas évolué. « Il fallait prendre en considération l’étape du lendemain », avance Lincoln. Donc, dimanche matin, Chamarel se pose en juge de paix, mais avec la partie plate comme arbitre d’un duel annoncé entre Lincoln et Grégory Lagane. On s’attendait au scénario habituel, les grimpeurs d’un côté, qui attendent tranquillement de passer la bosse, et ceux qui la subissent, qui ont tenté de s’en aller pour éviter d’être happés. « Mais personne ne prenait le train à sa charge », poursuit Lincoln.
Alors, dans la montée, il grimpe à son rythme. Et se retrouve avec Grégory Lagane dans son sillage.
Les deux coureurs s’en vont ensemble et basculent au sommet. Puis débute la descente et la route vers Bel Ombre. Il ne fallait pas être un voyant pour savoir que la victoire se jouerait entre les deux. « Nous avons roulé ensemble. Le but était d’isoler Steward Pharmasse, tout comme je voulais mettre un maximum d’écart entre les poursuivants et moi dans la bosse », souligne Yannick Lincoln.
Sauf que, dans la montée du Morne, Grégory Lagane tente une accélération. Son putsch ne lui réussit pas.
Il choisira finalement de rester aux côtés de Lincoln jusqu’à la fin. La montée de Bois Puant, puis la descente vers la ligne d’arrivée à Ruisseau Créole sera le tremplin parfait pour un sprint entre deux coureurs plus réputés pour leur profil de grimpeurs.
Le leader du VCJCC-Bank One s’imposera en 2h05’39, dans le même temps que Lagane. Par contre, le groupe de chasse, avec Sébastien Tyack, Steward Pharmasse et Mike Chong Chin, est réglé au sprint par le premier nommé, qui a par ailleurs renoué avec la compétition.
Au classement général, on retrouve donc Lincoln, vainqueur en 2h18’41, suivi de Grégory Lagane en 2h19’23. Mike Chong Chin réalise une bonne course pour prendre la troisième place en 2h24’01. Steward Pharmasse, quatrième, termine à 0’03 de Chong Chin. Michael Khedoo (UCRH-Engen) prend la cinquième place en 2h25’11.