Le coureur de l’UCRH-Engen Ashley Sumbhoolaul, en vue depuis le début de la saison, a remporté son premier trophée en toutes catégories dimanche sur le Critérium de La Tour Koenig. Une course qu’il aura maîtrisée du début à la fin, avant de venir battre Olivier Cron, dernier échappé avec lui, au terme de 1h40’16.
Il ne s’en remet toujours pas, le jeune Ashley Sumbhoolaul. À bientôt 22 ans, il veut dédier sa première victoire à tous ceux qui l’ont encouragé. « Ma famille, mes amis, les encadreurs au niveau du club. C’est grâce à eux que je me maintiens, que j’arrive à être ce que je suis », lâche-t-il.
Mais il est conscient aussi que cette course, malgré l’absence de Yannick Lincoln et d’autres gros bras, a été rendue difficile par ceux qui étaient là : Steward Pharmasse et le BRSC-Isostar. « Vous savez, c’est la victoire du club. En remportant la course, j’ai voulu dire aux bénévoles qui nous aident que leurs efforts ne sont pas vains. Maintenant, ça ne peut que me motiver », sourit-il.
D’ailleurs, c’est bien les éléments de BRSC-Isostar qui seront les principaux animateurs de la course, même si de temps en temps les jeunes du VCJCC-Bank One ont participé aux hostilités.
Dès le départ, un petit groupe de jeunes s’est formé, avec Olivier Cron, Matthieu Le Blanc, Sébastien Tyack et Grégory Piat. Derrière, le BRSC-Isostar, qui voulait faire briller l’un des siens, se mettait à rouler malgré la présence de deux des siens dans l’échappée.
Une tactique qui n’allait pas si bien fonctionner que ça d’ailleurs, puisque Pascal Ladaub et l’UCRH-Engen, en quête d’un premier bouquet cette saison, ne l’entendaient pas de cette oreille. C’est donc tout à fait logiquement que les Rose-Hilliens protégeaient Sumbhoolaul.
Le reste du circuit sera un chassé-croisé, jusqu’à ce que le BRSC puisse refermer définitivement à deux tours de la fin. Mais Olivier Cron, qui rêvait lui aussi d’inscrire une course à son palmarès, sort. Deux autres larrons, dont Ashley Sumbhoolaul, l’imitent.
Dans l’emballage final, seuls Olivier Cron et Ashley Sumbhoolaul résisteront. Les deux se disputeront la victoire jusqu’au bout. C’est Sumbhoolaul qui sera finalement le plus véloce sur la ligne. D’ailleurs, les deux seront crédités de 1h40’16.
« Depuis que j’ai commencé le vélo, j’ai eu des conseils de coureurs expérimentés, Yolain Calypso, Hugo Caëtane et Pascal Ladaub, que je remercie. C’est grâce à leurs conseils et leurs petits tips que j’ai remporté une victoire », avance le coureur.
« Vous savez, ma spécialité, ce n’est pas forcément le sprint. Je ne dis pas que je suis meilleur en montagne, mais j’y suis plus à l’aise », soutient Sumbhoolaul. C’est donc avec un grand étonnement qu’il s’est vu vainqueur. « Mais ça fait plaisir. C’est une belle motivation pour la suite. »
Interrogé quant à la suite, Sumbhoolaul devient tout de suite sibyllin. À peine s’il parle d’une présence au Tour de Maurice. « J’espère pouvoir faire le Tour. » Il pense aussi au long terme. « Une sélection, ce serait bien. Je pense qu’on est tous à vélo pour ça. » En tout cas, Ashley Sumbhoolaul, 22 ans, fera sans doute parler de lui à nouveau…
 
Les résultats
Toutes catégories

1. Ashley Sumbhoolaul (UCRH-Engen) 1h40’16
2. Olivier Cron (BRSC-Isostar) mt
3. Matthieu Le Blanc (VCJCC-Bank One) 1h40’18
4. Anthony Laurent (VCP) 1h40’32
5. Pascal Ladaud (UCRH-Engen) mt
6. Grégory Piat (BRSC-Isostar) mt
7. Steward Pharmasse (BRSC-Isostar) 1h40’58
8. Sébastien Tyack (VCJCC-Bank One) mt
9. Mathieu Léonide (CNFC-Crystal) 1h41’29
10. Hubert Perdrau (BRSC-Isostar) mt