La mairie de Port-Louis organisera une quête publique pour venir en aide aux sinistrés du cyclone Idai, qui a frappé le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe la semaine dernière. « Nous n’avons pu rester insensibles à cette catastrophe qui a frappé les pays voisins. Je sais que les Mauriciens ont le cœur sur la main et c’est pour cette raison que la mairie a décidé d’organiser cette quête dont la date sera communiquée prochainement », souligne le Lord-Maire Daniel Laurent.

Ce dernier a présidé ce mercredi un conseil urgent afin que cette proposition soit adoptée. Il a précisé que la mairie collectera que des dons en argent. Pour donner l’exemple, le personnel de la municipalité fera exclusivement des dons en argent ce jeudi.

L’Organisation des Nations unies a également prévenu mercredi qu’elle lancerait un appel aux dons « important » à destination de ses membres après le passage dévastateur du cyclone Idai en Afrique australe.

« C’est probablement l’une des pires catastrophes naturelles à frapper l’Afrique australe de mémoire d’homme, donc nous allons avoir de gros besoins », a expliqué Farhan Haq, un porte-parole de l’organisation.

Même si l’ampleur des dégâts reste encore à évaluer et donc également l’estimation des programmes d’aide, l’appel aux dons « va être important », a-t-il ajouté.

A savoir qu’au moins 300 personnes, selon un dernier bilan cette semaine, ont été tuées par le cyclone Idai qui a balayé l’Afrique australe. Les secouristes étaient engagés mardi dans une course contre la montre pour sauver des milliers de personnes toujours réfugiées sur des arbres et des toits.