Le Premier ministre indien Narendra Modi entame à partir d’aujourd’hui une tournée dans l’océan Indien, qui le mènera aux Seychelles, à Maurice et au Sri Lanka. Une escale initialement prévue aux Maldives a été abandonnée à la dernière minute en raison de la situation politique dans l’archipel. Lors d’un point de presse à Delhi hier, le Foreign Secretary indien Subrahmanyam Jaishankar a insisté sur l’importance des relations entre l’Inde et Maurice, déclarant que « l’Inde est un partenaire privilégié de Maurice en matière de développement ».
Rappelant que le Premier ministre Narendra Modi était l’invité d’honneur du gouvernement mauricien à l’occasion de la célébration de la fête nationale le 12 mars, Subrahmanyam Jaishankar a fait ressortir que la date choisie pour l’accession de Maurice à l’indépendance était un hommage au Mahatma Gandhi et à la lutte pour l’indépendance de l’Inde. En effet, c’est à cette date que le Mahatma Gandhi avait commencé la “marche du sel” en 1930. Le Foreign Secretary a également rappelé que 70% de la population mauricienne était d’ascendance indienne et que la ministre des Affaires étrangères indienne, Sushma Swaraj, avait participé le 1er novembre dernier aux cérémonies marquant le 180e anniversaire de l’arrivée des premiers travailleurs engagés indien à Maurice, en 1834. Le Premier ministre indien visitera d’ailleurs l’Aapravasi Ghat, à Port-Louis, où ces travailleurs engagés avaient débarqué.
Les autorités indiennes ont rappelé que l’Inde avait financé la construction du premier bâtiment de la cybercité d’Ébène pour aider Maurice dans son ambition de devenir un financial hub et fournit également le pays de tout son contingent de produits pétroliers pour que Maurice devienne un petroleum hub dans l’océan Indien. Le Foreign Secretary indien a aussi évoqué l’aide accordée dans le projet de développement d’économie océanique de la zone économique maritime de Maurice – d’une superficie de 2,3 millions de km2 –, notamment l’achat d’un navire indien dans le cadre d’un accord financier bilatéral.
Attendu au pays demain après-midi, Narendra Modi aura d’abord un tête-à-tête avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, avant d’avoir une session de travail avec une délégation ministérielle. Il fera ensuite une déclaration à la presse avant de se rendre au Swami Vivekananda International Conference Centre pour le banquet offert par le Premier ministre. La journée de jeudi sera marquée par une visite au Ganga Talao de Grand-Bassin et la pose de la première pierre du siège du World Hindi Secretariat. Il s’adressera ensuite à l’Assemblée nationale avant de se rendre à l’Aapravasi Ghat. Narendra Modi procédera ensuite à la livraison officielle du navire indien CGS Barracuda, qui se trouve dans la rade de Port-Louis depuis quelques semaines.
Jeudi toujours, le Premier ministre indien participera à une cérémonie sociale au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, et recevra ensuite les visites de courtoisie du leader de l’opposition, Paul Bérenger, et du chef juge Kheshoe Parsad Matadeen avant de participer, dans l’après-midi, à la cérémonie officielle de la fête nationale, au Champ-de-Mars.
En plus de ses rencontres avec le leader de l’Opposition et le Chef juge jeudi, le Premier ministre indien aura également des rencontres privées dans sa suite avec des personnalités dont les noms ne sont pas cités dans le programme.
Par ailleurs, une délégation de la Confederation of Indian Industry est attendu à Maurice aujourd’hui. Ils auront une session de travail avec le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Gungah cet après-midi. Les hommes d’affaires indiens auront une séance de travail avec leurs homologues mauriciens avant de quitter l’île.
D’autre part, Narendra Modi quittera l’île dans la soirée de jeudi pour une visite officielle de deux jours au Sri Lanka avant de regagner Delhi.