Le laboratoire privé QuantiLab certifie que l’eau en provenance de la station de traitement de Pailles est propre à la consommation. Cette analyse vient confirmer les résultats positifs du laboratoire du ministère de la Santé. Les résultats du laboratoire QuantiLab ont été rendus publics hier.

Une deuxième opinion était fondamentale pour rassurer les abonnés de la CWA que l’eau traitée à la station de traitement de Pailles n’est pas contaminée par les eaux usées du tuyau de tout-à-l’égout endommagé à Rose-Hill. Ainsi, outre le laboratoire du ministère de la Santé, la CWA a fait appel au laboratoire privé QuantiLab pour effectuer des tests sur l’eau de la station de traitement de Pailles. Le rapport fait mention que la condition de l’eau analysée est « OK » et qu’aucune substance anormale ni aucune odeur n’ont été détectées. Aussi l’eau est propre à la consommation. « Toutes les analyses de ces deux laboratoires ont démontré que l’eau traitée à la station de traitement de Pailles est propre à la consommation. Il n’y a aucun risque de contamination. La station de traitement de Pailles tourne à plein régime depuis le 31 octobre et la distribution d’eau a été rétablie à Port-Louis et dans les régions avoisinantes, comme à Vallée-Pitot, Plaine-Verte et Cité Martial, entre autres », affirme-t-on à la CWA.

En ce qu’il s’agit de l’eau boueuse des robinets des résidents de la rue Labourdonnais depuis jeudi, la cause est une rupture de tuyau dans le quartier. « Dès que nous avons appris la nouvelle, jeudi, nous avons pris les mesures nécessaires pour résoudre le problème. La CWA tient à préciser que l’eau boueuse ne résulte pas de la rupture de tuyaux du tout-à-l’égout mais plutôt de la rupture d’un tuyau dans la région. Des travaux sont en cours pour rétablir la distribution d’eau », avance-t-on.

Toutefois, l’on notera qu’un communiqué du ministère de la Santé conseille aux habitants des villes-soeurs de bouillir l’eau après la contamination du week-end dernier.

Par ailleurs, la CWA rassure la population à l’effet que de sévères coupures d’eau ne sont pas prévues, et ce même si le niveau d’eau dans nos réservoirs continuent de baisser. Au 31 octobre dernier, le niveau dans nos réservoirs affichait un taux de 56,4%, contre 70,4% pour la même période en 2017.

Les dernières données de la CWA indiquent que le niveau d’eau est de 67,7 % à Mare-aux-Vacoas (contre 75,5% en 2017), de 59,5% à Piton-du-Milieu (77,3% en 2017), de 34,3% à La Ferme (49,2% en 2017), de 78% à Mare-Longue (78,8% en 2017) et de 51,5% à Midlands (78,5% en 2017). En revanche, une légère hausse a été enregistrée à La Nicolière, avec un taux de 46%, contre 38% pour la même période en 2017.