Forfait depuis la deuxième course lors de la 7e journée, Derreck David a vite retrouvé la winner’s enclosure pour l’écurie Foo Kune samedi avec un doublé sur Always Flirting et Captain Firth, permettant à ses deux chevaux d’ouvrir leur compteur 2014 et aussi à l’écurie de renouer avec le succès.
«Depuis ma chute sur Bottom Dollar lors de la 6e journée, j’avais toujours mal à la tête d’où mon forfait après la deuxième course de la journée suivante», a déclaré Derreck David. «Je n’avais pas participé à l’entraînement depuis le 26 avril et aussi dans la préparation. Donc, je dois dire un grand merci à Vijay Anand Bundhoo et Mark Neisius qui ont bien préparé les chevaux et aussi à mon entraîneur Bud Gujadhur et le stable manager Paul Foo Kune pour la  confiance qu’ils m’accordent».
David devait débuter la journée sur In To Beep qui termina bon dernier sur le kilomètre avant de retrouver sur la même distance Adeste Fidelis. Cette 4e course avait réuni quatre partants de l’écurie Foo Kune et le stable manager n’avait pas passé par quatre chemins pour annoncer qu’il visait les quatre premières places. Mais ce fut les deux chevaux de l’écurie Merven (Arctic Sun et Winter Skye) qui terminèrent aux deux premières places devant la monture de David, Uly (Bussunt), le favori Twitter (M.Neisius) et Man of His Word (V.Bundhoo). «La course ne fut pas assez lancée et c’est pour cela que mon coursier a dû suivre de près. Il n’a pas eu assez de ressources pour résister au retour des chevaux de Merven. Dommage, car mon écurie visait cette course».
Mais le jockey de l’écurie Foo Kune allait tout de suite se racheter et ramener le sourire à son entourage en réalisant une course parfaite sur le favori Always Flirting. «Comme mon cheval était bien sorti des boîtes, je voulais faire la course à l’avant. Mais Amazing Bolt a pris les devants et je n’ai pas insisté. J’ai placé ma monture tranquillement sur les barres et  j’ai eu un parcours de  rêve derrière lui. En ligne droite finale, il a répondu favorablement à mes sollicitations, mais avec la décharge de son apprenti, le coursier de l’écurie Rousset a résisté. J’ai alors demandé un dernier effort à mon coursier et il s’est détaché pour l’emporter».
Il a fallu attendre l’épreuve de clôture pour revoir David en selle et cela après que la piste se fut détériorée. Et c’est sur un coup tactique que Captain Firth allait l’emporter, prenant seul les commandes sans être inquiété tout en imposant un train lent pour ensuite sprinter, laissant sur place ses adversaires. «La piste a joué en sa faveur, car il s’est déjà bien comporté sur piste collante en Afrique du Sud. Il avait réalisé une bonne performance en C3 lors de la 4e journée et retrouvant la C5, il a confirmé cette sortie », devait-il souligner.
«Maintenant, que j’ai pu break the ice à nouveau et que les problèmes de santé sont derrière moi, j’espère continuer sur cette voie pour le  plus grand bonheur de mon écurie », conclut David.