L’écurie Foo Kune s’est plutôt bien tirée d’affaire avec deux succès au cours du week-end. Carcassonne ajouta un troisième succès dans l’escarcelle pour 2013 tandis que Diamond Light parvint enfin à accrocher sa première victoire de la saison. Toutefois, elle a perdu le bénéfice de sa première place, et ce, au profit de l’écurie Merven. Le retard ne se chiffre qu’à un peu plus de Rs 100 000 et peut être facilement comblé en l’espace d’une journée.
Lors de la réunion de samedi, l’écurie dut faire sans Robbie Burke qui retira l’appel qu’il avait formulé contre la suspension qui lui avait été infligée pour sa monte sur Uly (19e journée) et le jockey ne fut pas en action. On comprend quelque part que l’Irlandais ait fait l’impasse sur la 22e journée car son établissement n’avait, sur papier, qu’une chance de premier ordre. Au prime abord, ce furent les services de Karis Teetan qui furent recherchés mais devant l’engagement de ce dernier chez Allet, l’écurie se tourna vers Rye Joorawon pour piloter Carcassonne vu que le Mauricien a déjà mené à bon port le cheval alors qu’il était au sein de l’établissement de Rameshwar Gujadhur. Rye Joorawon ne commit point d’erreur et l’alezan l’emporta à son aise une nouvelle fois.
« J’ai préféré courir proche du pas parce que le train était trop lent. Au cas contraire, j’aurais certainement opté pour une position plus en retrait. Jeanot Bardottier a trop retenu le cheval et c’est pour cela que j’ai suivi d’aussi près. Le train était trop lent. On ne peut pas courir un 1850m de la sorte. Puis, Cédric Ségéon a durci le pas dans la descente. Mon cheval a trouvé une ouverture à l’intérieur et il a bien accéléré pour l’emporter à son aise. »
Dimanche, les couleurs de l’écurie brillèrent par l’entremise de Diamond Light qui se montra intraitable dans l’emballage final à la grande joie de Robbie Burke.
«It was a convincing win from his part. He travelled nicely all the way. I just had to follow a small field. He kept his mind to the job and snatch a brilliant win. It is nice to have such a horse in our yard. »
A en croire Robbie Burke, Diamond Light est appelé à briller une fois de plus à sa prochaine tentative.
L’Irlandais pensait Man Of His Word capable de doubler la mise mais ce fut sans compter avec Rainbow Man qui se montra le meilleur au finish. En fait, Robbie Burke ne fut pas deçu de la prestation de sa monture. Il dira qu’il fut «very pleased with him, the way he run» mais que « He just got beaten by the better sprinter of the day.»
La satisfaction fut aussi de mise avec The Last Samurai, même si la victoire ne vint pas au bout de la ligne droite.
« He ran a good race. There was plenty of pace. He proved to be versatile. He likes his runs. Hopefully, we should win a few races with him.» Donc, qu’une autre victoire reste dans ses possibilités.
Il y a avait aussi un certain espoir du côté de Carson City mais le hongre dut une nouvelle fois se contenter d’un accessit.
Pour Robbie Burke, le cheval fut une fois de plus «unlucky». Il pense que le rythme imposé ne fut pas en faveur de sa monture.
La déception vint surtout de Spacebeam qui, selon Robbie Burke, eut toutes les chances.
«He dropped in the back straight. I think he is a problem horse. He was not extending in the final stage though he had every chance.»
Déception aussi de la part de Mr Black Tom que le jockey de l’écurie Foo Kune pensait pouvoir mieux faire courir cette fois après deux mauvaises courses.
« I have got more work to do on him and hopefully he can perform better next time out », a-t-il souligné.