Rakesh Bhaugeerothee avait clôturé victorieusement la saison 2013 par une victoire sur Zip It et il a fallu attendre la 8e journée pour qu’il puisse ouvrir son compteur sur Vardashian dimanche dernier.
Il ne devait être en lice que sur deux chevaux le week-end dernier, mais suite à la chute de Niven Marday sur Mr Oshkosh, Bhaugeerothee bénéficia d’un pick-up ride pour le compte de l’écurie Jean-Michel Henry. Attaché à l’écurie de Serge Henry, ce fut une pure coïncidence que le jockey mauricien passa du père au fils, un entraîneur qu’il connait très bien lorsque celui-ci était l’adjoint de son père. «L’accident de Marday a fait mon bonheur. J’ai retrouvé avec plaisir Jean-Michel que je connais bien et aussi son style d’entraîner ses chevaux. Vardashian avait bien travaillé et descendait de classe après avoir débuté en C4. J’ai suivi les instructions à la lettre et mon coursier a tenu jusqu’à la fin pour me permettre de break the ice», a déclaré Bhaugeerothee.
« L’année dernière, j’avais décroché ma première victoire avec Variant sur 1000m lors de la 6e journée. Et à deux journées près cette saison, je fais triompher Vardashian sur la même distance. Comme quoi les chevaux débutant avec la lettre V me portent chance», a-t-il ajouté.  «Maintenant que j’ai ouvert mon compteur, j’espère que la série continuera.  L’écurie Serge Henry a un bon effectif et les chevaux commencent à retrouver leur forme à l’image de Wing Man, victorieux samedi dernier».