La Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation inaugurera cet après-midi sa première école, qui porte le nom de Sanatan College. Les promoteurs ont réussi à terminer la construction du bâtiment en dix mois et mettent les bouchées doubles pour les autres travaux nécessaires ainsi que l’aménagement des salles de classe en vue de l’ouverture de l’école, en janvier. « L’école sera ouverte indistinctement à tous les Mauriciens. Il s’agit d’une “non-profit making school” », affirme Somduth Dulthumun, président de la MSDTF et cheville ouvrière de ce projet éducatif.
Le Sanatan College, situé dans le triangle du Réduit, sera un collège mixte et prévoit 400 admissions de Form I à VI pour sa première année d’opération. À partir de 2017, l’école pourra accueillir jusqu’à 1 000 élèves, soit le maximum de places disponibles. « Ce sera un collège gratuit et la fédération prendra à sa charge entièrement les frais du fonctionnement », explique le président de la MSDTF. Cette organisation socioculturelle a investi une somme de Rs 29 M dans la construction du bâtiment. Avec la réalisation de ce projet, la fédération veut apporter sa contribution au secteur éducatif et, par là même, au développement socio-économique du pays. « Nous voulons apporter notre contribution comme les autres Stakeholders de l’éducation à la société mauricienne. Tout le monde est d’accord sur le fait que l’éducation est la clé de la réussite et qu’un pays qui investit dans l’éducation investit donc dans l’avenir », ajoute le directeur du nouveau collège.
L’établissement proposera le curriculum de SC et de HSC et promet une formation intégrale de l’apprenant avec l’apport d’activités extra-curriculaires dans plusieurs domaines et l’intégration, au programme d’études, de cours de valeurs humaines et de “citizenship education” ainsi que sur des sujets d’intérêts communs. « Nous n’allons pas nous concentrer uniquement sur le côté académique. Nous voulons offrir une éducation très large afin que les jeunes qui sortiront de notre école puissent s’adapter au monde du travail et à la société », poursuit le président de la MSDTF. Il ajoute que le Sanatan College mettra l’accent sur la discipline et, afin d’encourager les élèves à s’appliquer aux études, offrira chaque année dix bourses d’études aux meilleures performances aux examens du HSC. Un des objectifs de la nouvelle école est de combattre les leçons particulières. « Nous n’allons pas permettre les leçons particulières », dit avec fermeté Somduth Dulthumun. « Nous prévoyons des classes de rattrapage pour ceux qui en auraient besoin et nous comptons organiser des “remedial classes”, même le samedi, si cela s’avère nécessaire », poursuit le directeur.
La Sanatan Dhama Temples Federation envisage-t-elle de demander plus tard une subvention de l’État pour la gestion de son collège ? « Nous n’avons rien décidé à ce sujet. Je voudrais dire que nous respectons tous les critères de la PSSA pour l’obtention du “Registrations” », répond Somduth Dulthumun.
Par ailleurs, maintenant que ce projet éducatif secondaire a abouti, cette organisation socioculturelle travaille sur l’élaboration de quatre autres projets d’envergure : la création d’une université, un home pour les personnes âgées, la construction d’un “multi-purpose complex” et une école pour les handicapés.