Photo illustration

L’Education Officers Union (EOU) est très remonté contre le ministère de l’Education. « Au mois de juin, soit en milieu d’année scolaire, l’éducation nationale envoie une lettre aux écoles pour les informer du syllabus qui doit être couvert en Grade 9. Comment donc ne pas parler d’amateurisme des autorités ? » fustigent-ils.

« On ne peut donner un syllabus en juin alors qu’il ne reste à partir de cette date que quatre mois d’école », fait remarquer ce syndicat. Devant cette situation, l’EOU a envoyé une lettre au ministère de l’Education, lui demandant « to take necessary measures so that Grade 9 students are not unduly penalized ».

L’EOU évoque « a confusing correspondence from the Director of QAID concerning the examinable syllabi of Grade 9 this year ».

Le syndicat y souligne également qu’au mois de juin, beaucoup d’enseignants avaient déjà suivi le syllabus que le ministère avait mentionné dans une communication officielle au mois de janvier et que beaucoup d’entre eux n’étaient pas au courant de l’existence d’une autre communication envoyée au mois de juin au sujet du syllabus.