Aditish Oogarah, le fils de la femme d’affaires Nandanee Soornack, qui a comparu via visioconférence à la Bail and Remand Court ce vendredi 22 mars, a obtenu la liberté conditionnelle après avoir payé une caution de Rs 30 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 200 000.

Défendu par Me Davina Deonarain et Siddartha Hawaldar, il continue à clamer son innocence et nie tous les faits qui lui sont reprochés, nous explique son avocate. « La vérité va triompher ». 

« Tout s’est bien passé, nous étions confiants d’obtenir la liberté sous caution dans cette affaire », a fait ressortir Me Siddartha Hawaldar.

Lors de la session précédente, la police a objecté à sa demande de remise en liberté, arguant qu’il pourrait s’enfuir à l’étranger et soulignant que le jeune homme n’avait pas coopéré lors de l’enquête.

Pour rappel, une charge de « drug dealing, possession of synthetic cannabinoid for the purpose of distribution » pèse sur Aditish Oogarah. Quelque 13 grammes de cannabis et trois grammes de drogue synthétique d’une valeur de Rs 16 500 avaient été retrouvés en sa possession.