Les membres du cercle ENL Lean In

Elles étaient plus d’une cinquantaine à s’être rassemblées le 6 mars au siège d’ENL pour échanger autour du thème “#EachforEqual”, choisi internationalement pour marquer la Journée internationale des Femmes 2020. La création d’un réseau de partage féminin, le Lean In Circle, annoncée lors d’une rencontre du même type le 8 mars 2019, a également été officialisée. Un an après l’annonce du projet, le réseau de partage féminin, baptisé ENL Lean In Circle, se concrétise avec plus de 25 membres venant de différentes filiales du groupe.

Le cercle s’inspire du mouvement international Lean In, créé par la Chief Operations Officer de Facebook, Sheryl Sandberg. Il a pour but d’encourager la réflexion et le partage d’expériences face aux challenges quotidiens. Son audience, principalement féminine, a l’occasion d’aborder des sujets tels que le leadership féminin, la confiance en soi, le pouvoir et l’influence, ainsi que l’équilibre travail-vie privée. Cette initiative connaît beaucoup de succès au sein de l’entreprise, avec un grand enthousiasme parmi les participantes qui répondent présentes à chaque rassemblement. Jennifer de Gersigny, Leasing Executive chez ENL Property, partage son expérience au sein du cercle : « Au-delà des témoignages motivants que nous donnent les intervenantes, je suis touchée personnellement par les liens solidaires et affectifs qui se tissent entre collègues. Dans ces cercles, nous prenons le temps d’échanger. Dès la première rencontre, j’ai été surprise par la profondeur de ce qui était partagé par chacune, mais aussi la qualité d’attention et d’écoute. La communication est bienveillante et cela fait un bien fou ! Et puis, on s’aperçoit vite qu’on jongle toutes avec les mêmes problématiques de vie, ce qui rassure et aide à déculpabiliser ! »

Doriane Denise-Rama, Group Head of Talent and Culture et initiatrice du projet, évoque l’importance de créer cette communauté vivante dans le but d’encourager l’entraide au sein du groupe. Elle explique : « Nous avons créé ENL Lean In Circle pour servir de plateforme, où l’on se reconnaît et où l’on se soutient mutuellement à travers nos échanges. Sans tomber dans une généralisation facile, nous sommes conscientes que, bien souvent, les femmes s’évertuent à être parfaites dans tout ce qu’elles entreprennent personnellement, socialement et professionnellement. Elles ont aussi tendance à se sous-estimer, à essayer de tout résoudre seules et à ne pas toujours se permettre de réaliser leur potentiel et leurs projets.

Les conversations “Lean In” rassurent les participantes en leur démontrant qu’elles ne sont pas seules à faire face à ces challenges. Nous encourageons un engagement personnel et volontaire de toutes pour des actions concrètes qui changeront ou feront avancer certaines choses dans leur vie. » Les cercles sont structurés avec des moments de jeux, de réflexion personnelle et de partage. Des thématiques sont abordées et développées par des invitées externes, reconnues pour leur engagement sur le thème choisi. Pendant la session, elles livrent leur connaissance et inspirent par le partage de leur propre expérience, le but étant de créer un éveil et un questionnement sain pour chacune, indépendamment de son étape de vie personnelle ou professionnelle.

À l’issue de la rencontre, chaque participante repart avec son action, sa réflexion, un questionnement à prolonger et le souvenir d’une belle session qui l’invite à “lean in” en toute occasion. Avec son officialisation, ENL ambitionne d’étendre ce Lean In Circle dans les différentes compagnies du groupe en créant plusieurs cercles de partage.

« How to break stereotypes »

Le groupe ENL a également eu l’honneur d’accueillir Usha Dwarka-Canabady, Secretary for Foreign Affairs au ministère des Affaires étrangères, pour aborder le thème “How to break stereotypes”. L’intervenante a inspiré les personnes présentes par son parcours et, surtout, l’humilité avec laquelle elle en parle. Avec des anecdotes et histoires personnelles, elle les a invitées à prendre conscience des jugements subjectifs que les femmes portent parfois sur leur condition, leurs devoirs, leurs rôles et responsabilités. L’incitation à se prendre en main, à effectuer des choix ambitieux, à être une femme accomplie avant d’être une mère, une épouse, une fille et une soeur a été au centre de cet échange. La session s’est terminée avec la photo, maintenant devenue traditionnelle, de tout le monde devant l’ENL House, avec une pose marquant cette Journée de la Femme 2020, #EachforEqual.