Les membres d’Azir Moris ont tenu mercredi une manifestation devant les locaux de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) à Port-Louis pour contester sa décision d’interdire mercredi l’émission « Enquête en direct », diffusée par Radio One et animée par Finlay Salesse. Les manifestants ont déploré la politique de deux poids deux mesures pratiquée par cet organisme.
Le 15 juillet dernier, des propos injurieux ayant été tenus à l’antenne lors de l’émission « Enquête en direct », l’IBA a alors décidé d’en interdire la diffusion mercredi. Les membres d’Azir Moris considèrent pour leur part que type de sanction est « exagéré ». « Surtout, lorsque nous savons quel type de langage Somduth Dulthumun, membre du board et d’une association socioculturelle avait tenu à propos des chaînes de la télévision nationale », explique Jameel Peerally, fondateur et membre d’Azir Moris. Et de se demander : « Nous avons fait des dépositions à la police concernant les propos de Somduth Dulthumun mais jusqu’à présent, rien n’a été fait. Dans le cas de Radio One, des mesures ont été prises immédiatement contre cette radio après qu’une auditrice a tenu des propos injurieux à l’antenne. » Jameel Peerally est d’avis que la présence de Somduth Dulthumun porte atteinte à la crédibilité de l’IBA. Azir Moris demande à ce qu’il soit révoqué du board.