Rashid Jandoo, qui a été porté manquant du 18 au 23 septembre de cette année – et dont la photo a été publiée dans toute la presse –, se retrouve au centre d’une nouvelle affaire. Ayant regagné son domicile suite à un kidnapping allégué après un retrait de Rs 50 000, il est de nouveau dans le collimateur de la police. Un de ses anciens employés, un habitant de Providence âgé de 30 ans, a porté plainte contre lui pour “sorcellerie” et “escroquerie” pour une somme de Rs 132 000. Une enquête policière a été diligentée et il devrait être entendu dans les jours à venir.
Les faits autour de cette nouvelle affaire impliquant le dénommé Bhai Rashid de Bambous remontent à fin 2012. Dans sa déposition à la police, cet habitant de Providence déclare qu’il était employé en tant que chauffeur de camion par Bhai Rashid depuis 2009. À partir de 2011, il avait commencé à avoir de graves problèmes de vue et devait en faire état à son employeur.
« Sa pa enn maladi natirel sa. Bizin sweyn sa. Mo kapav fer travay la pou twa. Pou bizin inpe kas. Omwin Rs 150 000 », aurait fait comprendre Rashid Jandoo. La victime, souffrant énormément de ses yeux, avait cru dans les « bonnes paroles » de son employeur et accepté les conditions imposées.
« Premye fwa, li ti amen mwa dan la krwaze Bambous kot lizinn papye. Li ti pass enn sigaret lor mo latet et li ti kit sigaret-la lor lari », raconte la victime. « Enn lot fwa, li ti amen mwa simityerr St-Martin. Li ti pass koko ek limon lor mo latet ek ine mett zot lor grand krwa », poursuit-il. Donnant des détails sur les différents paiements effectués au cours de la période allant de septembre à décembre 2012, la victime affirme avoir perdu l’usage de son oeil droit malgré « ses rituels de sorcellerie ». Sur les Rs 150 000 réclamées par Rashid Jandoo, ce dernier a déjà encaissé la somme de Rs 132 000.
Suite à cette déposition enregistrée le 22 septembre, soit la veille du retour de Rashid Jandoo à son domicile, les officiers du CID de la Western Division ont rouvert les dossiers pour établir les circonstances de cette disparition et les allégations de sorcellerie et d’escroquerie portant contre lui. Affaire à suivre…