Les enquêtes sur les meurtres de Mardaye Soobroyaloo (80 ans), retrouvée mains et pieds ligotés dans sa salle de bain, et de Rosita Cupidon (67 ans), agressée sexuellement avec le crâne fracassé, progressent. A hier en fin de journée, l’escouade de la Major Crime Investigation Team (MCIT), menée par l’assistant surintendant Gérard a procédé à l’arrestation de trois suspects, qui subissaient encore dans la soirée d’hier des interrogatoires serrés sur leur emploi du temps au cours de ces derniers jours. A Rodrigues, deux meurtriers présumés, Jean Daniel Rose (30 ans) et Mico Perrine (31 ans), ainsi qu’un proche parent de la victime, Rosita Cupidon, sont sous les verrous depuis jeudi. Ils ont été reconduits en cellule policière jusqu’à lundi prochain sur ordre de l’Island Chief Executive, Davis Hee Hong Wye.
Les développements dans l’enquête sur le meurtre de l’octogénaire de Sainte-Croix étaient jalousement gardés à hier soir et même l’identité des premiers suspects interpellés hier après-midi n’a pas été confirmée officiellement par la MCIT. Le seul élément est que trois suspects sont actuellement en état d’arrestation sans préciser si le gendre de la victime, qui avait été arrêté le jour de la découverte macabre, est toujours soupçonné de ce meurtre.
Les explications fournies à hier soir : d’autres complices dans cette agression meurtrière sont dans le collimateur de la MCIT. De ce fait, d’autres arrestations sont à prévoir ce week-end. « Tout détail au sujet de ces premières arrestations pourrait porter atteinte à l’intégrité de cette enquête, qui est sur la bonne voie », fait-on comprendre de sources policières autorisées aux Casernes centrales hier après-midi.
Mais, aujourd’hui avec la comparution de ces meurtriers présumés devant la Bail and Remand Court pour leur inculpation provisoire de meurtre, des informations devront être disponibles. La prudence, dont font preuve les enquêteurs de la MCIT, s’explique par le fait qu’ils seraient en présence des aveux détaillés sur le déroulement de ce meurtre de même que sur les auteurs de ce crime crapuleux. Le mobile ne serait autre que le cambriolage.
Mardaye Soobroyaloo avait été retrouvée mains et pieds ligotés dans sa salle de bain mardi dernier. L’autopsie pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès à une suffocation alors que la mort remonterait à au moins cinq jours vu l’état avancé de décomposition de la dépouille. Les suspects en voulaient à la pension mensuelle de la victime et ce n’était pas la première fois qu’ils y sévissaient. Mais pour des raisons à être élucidées par la MCIT, le coup aurait mal tourné cette fois-ci. L’enquête policière se poursuit.
A Rodrigues, Jean Daniel Rose et Mico Perrine, en détention policière depuis jeudi, rejettent les accusations portées contre eux dans l’agression sexuelle et le meurtre de Rosita Cupidon. Mico Perrine, qui est un proche parent de la victime, est rentré à Rodrigues il y a à peine six mois. Son casier judiciaire pourrait jouer contre lui vu ses antécédents.
Les séances d’interrogatoire doivent reprendre durant le week-end car en fin de journée d’hier, ils ont été présentés devant l’Island Chief Executive après les délibérations de l’Executive Council de l’Assemblée Régionale. Ils ont été renvoyés en cellule policière jusqu’à lundi en attendant le retour à Port-Mathurin du Residing Magistrate.