Un des faits marquant lors de la manifestation d’hier, vendredi 22 novembre, à l’initiative du Groupe Refugiés Chagos, demandant le départ sans condition de la Grande-Bretagne de l’archipel des Chagos, est le nombre de pavillons de différents pays représentés.

Une initiative symbolique signée Jean Michel de Senneville, champion du monde à la perche dans la catégorie de plus de 70 ans et ex-politicien.

Les manifestations ont brandi une collection de drapeaux des pays africains et européens ayant soutenu Maurice. « J’ai apporté les drapeaux de tous les pays qui ont voté en faveur de Maurice aux Nations unies », a-t-il déclaré. Il n’a pas manqué à brandir lui-même un drapeau des Nations unies.

Pour rappel, le Royaume-Uni a subi le mercredi 22 mai dernier un revers écrasant à l’Assemblée générale de l’ONU où une majorité de pays lui a demandé de rendre sous six mois à l’île Maurice l’archipel des Chagos.

Lors du vote de cette résolution de Maurice à l’Assemblée générale des Nations Unies, 116 pays ont voté pour, 56 pays se sont abstenus et 6 ont voté contre.