Les propos controversés de Balraj Narroo font l’objet de commentaires au sein de la communauté marathi depuis dimanche dernier. Le principal concerné tient, lui, à démentir les allégations de « menaces physiques » que lui attribuent certains délégués. Il maintient toutefois avoir tenu un discours sévère envers la personne responsable des émissions en marathi à la MBC.
« Il n’a jamais été question de menaces physiques. Je suis le président de la fédération et du CEB, je ne pourrais jamais faire une telle chose. Mais je ne suis pas surpris des agissements de mes détracteurs car nous sommes à la veille des élections et à chaque fois c’est pareil. » Balraj Narroo, qui s’est confié au Mauricien ce matin, a tenu à réagir aux reproches des délégués ayant assisté au “management committee” de la Mauritius Marathi Mandali Federation dimanche dernier à Moka.
Le président de la fédération maintient avoir tenu des propos sévères envers la personne qui s’occupe des programmes de la communauté marathi à la MBC et non envers la station nationale elle-même. « Mais de là à dire mo pou koup likou, c’est ridicule. » Il ajoute que le “management committee” de la MMMF dispose d’un forum où les délégués peuvent s’exprimer. « S’il y a des délégués qui n’ont pas apprécié ce que j’ai dit, ils peuvent se tourner vers le forum. »
Balraj Narroo affirme également qu’il s’attendait à de telles réactions à l’approche des élections qui se tiendront en juin. « Ceux qui me connaissent savent que je suis une personne intègre et que j’oeuvre pour le bien de la communauté. »