Suite à la brusque fermeture du collège Victoria à Rose-Hill, les parents d’élèves se sentent pris de court. Ils se disent dans le flou dans le sillage des évènements de la semaine, criant à l’injustice et déplorant le « mutisme » du directeur de la Private School Education Authority (PSEA) à leur égard. Tel est le motif pour lequel parents, représentants de la Commission Education du MMM et membres de la Parent-Teacher Association ainsi que le recteur du collège se sont réunis pour un point de presse cet après-midi dans l’établissement, rue Blondeau.

La colère se lisait sur les visages à la suite des transferts entamés par la PSEA après la fermeture du collège; les parents attendent toujours le remboursement pour les coûts additionnels que ce changement a engendrés. Nombreux restent insatisfaits du choix de collège de la PSEA, et craignent que la phase d’adaptation de leurs enfants ne se déroule pas dans les meilleures conditions. Alors même que certains parents demeurent dans l’attente d’un établissement secondaire pour leurs progénitures, d’autres sont préoccupés par le changement drastique des matières qui se pose; certains élèves qui entament leur School Certificate (SC) se sont retrouvés dans la délicate situation de devoir changer de combinaisons dans leurs nouveaux établissements. « Ce sont nos enfants qui sont pénalisés », fait ressortir une mère de famille.

Le manque de communication de la PSEA a été vivement critiqué par les parents d’élèves. De plus, en dépit des propositions qu’a faites Samuel Yeung, le recteur du Victoria College, auprès du ministre de l’Education et la PSEA, afin de défendre le fonctionnement de son école, rien n’a été pris en considération; « la seule voie est le judiciaire », soutient-il. Cet ancien enseignant affirme, par ailleurs, que la PSEA a refusé de lui transmettre le rapport des experts qui justifie cette soudaine fermeture. « La décision du PSEA est arbitraire, c’est une fermeture dictatoriale », avance-t-il.

Le recteur du Victoria College en appelle au Premier Ministre Pravind Jugnauth: « pou ki li interes li a sa size-la e rann zistis a bann paran Collège Victoria ».