L’extension des jours d’opération du marché de Flacq est envisagée à l’intention des femmes regroupées en coopératives, a annoncé le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques. Anil Baichoo était invité à l’ouverture d’un atelier de travail d’une demi-journée organisé hier par le ministère des Affaires, de l’Entreprise et des Coopératives en collaboration avec la New Hope Women Entrepreneurs Cooperative Credit Union, au Centre Communautaire de Riche-Mare. Pour l’instant, le marché de Flacq opère deux fois la semaine. Pour Anil Baichoo, l’augmentation du nombre de jours d’opération du marché sera avantageuse pour les coopératrices, dont une majorité éprouve des difficultés à accéder au marché et ainsi écouler leurs produits. Ces dernières pourront ainsi bénéficier des 1 200 espaces disponibles, estime le VPM, qui a aussi fait part de son intention d’étendre les jours d’opération du marché de Lallmatie où 400 espaces sont disponibles. Abondant dans le même sens, le ministre des Affaires, de l’Entreprise et des Coopératives, Jim Seetaram, a félicité la centaine de femmes présentes de s’être regroupées en coopératives, tout en leur faisant un pressant appel pour qu’elles étendent leur champ d’activités. « Vous faites du bon travail dans le textile, l’artisanat, la bijouterie… Pourquoi ne pas aller aussi vers l’immobilier, par exemple ? » a-t-il lancé. La New Hope Women Entrepreneurs Cooperative Credit Union, créée en décembre 2008 avec 47 membres, en comptait 79 pour l’année 2011/2012. Son chiffre d’affaires pour 2011/2012 s’élève à Rs 57 740. Elle propose un plafond de prêt de Rs 10 000. Le remboursement se fait d’après la méthode du solde résiduel (diminishing balance method), avec le taux d’intérêt calculé sur la balance plutôt que sur le capital, ce qui réduit le montant à payer pour l’emprunteur.