(FILES) In this file photo taken on September 2, 2017 Spain's forward David Villa waves as he celebrates their victory at the end of the World Cup 2018 qualifier football match Spain vs Italy at the Santiago Bernabeu stadium in Madrid. - Star striker Villa, who holds the record for most international goals scored for Spain, announced on November 13, 2019 he was quitting professional football at the end of the season. (Photo by GABRIEL BOUYS / AFP)

L’attaquant David Villa, buteur le plus prolifique de la sélection espagnole, a annoncé mercredi qu’il mettait un terme à sa carrière, qui l’a vu gagner la Coupe du monde, l’Euro et la Ligue des champions.

A 37 ans, David Villa va arrêter sa carrière le 7 décembre après son dernier match avec le Vissel Kobe, club japonais et ultime expérience comme joueur après avoir porté les couleurs du FC Barcelone, de l’Atlético Madrid et de Valence. L’Espagnol va maintenant investir dans une nouvelle franchise américaine, le Queensboro FC, à New York.

« Je tiens (cette conférence de presse) pour annoncer que j’ai décidé de mettre fin à ma carrière professionnelle et de prendre ma retraite », a déclaré non sans émotions Villa aux journalistes réunis à Kobe.

« Je pense à cela depuis longtemps. C’est le résultat de discussions avec ma famille et les personnes autour de moi. Je voulais me retirer du football, pas être contraint de le faire », a ajouté l’homme aux 59 buts en 98 sélections avec l’Espagne, un record national.

Villa, qui a passé quatre ans au New York City FC(2014-2018), ne quittera cependant pas le monde du football et va investir dans le Queensboro FC, une nouvelle franchise basée dans le Queens à New York et qui jouera dans l’équivalent de la deuxième division américaine.

« Même si je ne serai plus sur le terrain, je continuerai à m’impliquer dans le football d’une autre manière et à contribuer au monde du football », a-t-il déclaré.

Villa a pris part à trois Coupe du monde et a gagné la plus grande des compétitions internationales en 2010 avec la Roja, deux ans après avoir remporté l’Euro-2008. Blessé, il n’a pas participé en revanche au second sacre européen d’affilée pour l’Espagne en 2012.

En club aussi, sa carrière est exceptionnelle, l’attaquant ayant marqué lors de la finale de Ligue des champions remporté en 2011 par le Barça contre Manchester United (3-1).

Deux fois avec le Barça (2011, 2013) et une fois lors de sa seule année à l’Atlético Madrid (2014), il a également été sacré champion d’Espagne.

Dès 2015, il a ensuite marqué les débuts de la franchise New York City FC en MLS, en multipliant les premières: premier transfert de l’équipe, premier buteur au Yankee Stadium, joueur avec le plus de matches joués et meilleur buteur du club (80 buts en 126 matches).

nf-mis-ric/ole