Le coup d’envoi de la Barclays Mauritius Premier League de football sera donné demain après-midi (16h) avec cinq matches en simultané. À l’heure actuelle, la Professional Football League (PFL) et la Mauritius Football Association (MFA) travaillent de concert afin de mettre les licences des joueurs en conformité avec les normes internationales.
Initialement prévue entre le 29 octobre et le 5 novembre dernier, la première journée du premier championnat professionnel à Maurice a dû être reportée du fait que les procédures pour les licences des joueurs n’étaient pas terminées. Devant une telle situation, les organisateurs n’avaient pas d’autre choix que de reporter la journée inaugurale.
À ce matin, cet exercice se déroulait correctement et le chairman de la PFL, Georges Chung, a confirmé qu’il n’y a pas de doute que la première journée de la Barclays Mauritius Premier League prendra son envol demain. « Nous mettons les bouchées doubles afin de permettre que les compétitions débutent demain comme prévu selon le nouveau calendrier. Cette journée sera aussi en quelque sorte un test pour notre dispositif afin de mettre en place la logistique nécessaire pour la deuxième journée programmée pour ce dimanche », a-t-il déclaré au Mauricien ce matin.
Sur le plan sportif, Curepipe Starlight SC/Petite Rivière-Noire FC (New George V, à Curepipe) et Chamarel SC/Cercle de Joachim (Germain-Comarmond, à Bambous) demeurent les matches phares de cette première journée.
Après avoir remporté le Charity Shield aux dépens du Cercle de Joachim (2-0), le Petite Rivière-Noire FC est désormais considéré comme un sérieux prétendant au titre. En déplacement face au Curepipe Starlight SC, l’équipe de l’Ouest n’aura certes pas la partie facile, mais reste capable malgré tout de faire la différence.
Pour ce qui est du Cercle de Joachim, champion sortant, tout indique qu’il n’aura pas un après-midi de repos face à une formation de Chamarel bien préparée à donner la réplique. Cette première journée donnera lieu à un derby nordiste entre le Pamplemousses SC et l’AS Rivière du Rempart (Anjalay, à Belle-Vue).