L’AS Quatre-Bornes a remporté, dimanche au stade George V, la finale des play-offs du championnat féminin, en disposant de l’ASPL 2000 sur le score de 2-0. Un succès que la bande à Martine Kelly a tardé à construire face à une courageuse équipe port-louisienne.
Avant d’arriver aux deux buts qui ont consacré l’AS Quatre-Bonres, les protégées de Martine Kelly ont souffert face à une équipe de l’ASPL 2000 bien regroupée. Pourtant, il a fallu attendre la 88e pour voir Mégane Tripier ouvrir la marque. Avec seulement quelques minutes à jouer, les Port-Louisiennes étaient cueillies à froid. Les Quatre-Bornaises, elles, maintenaient la pression.
Ce qui devait arriver arriva. Whitney Monvoisin crucifiait l’ASPL 2000 dans les arrêts de jeu pour offrir définitivement la victoire à ses coéquipières. D’ailleurs, l’AS Quatre-Bornes termine le championnat avec le bilan impressionnant de neuf victoires en autant de sorties, 54 buts marqués et 27 points récoltés. Les deux joueuses ont par ailleurs permis à leur formation de s’imposer pour la deuxième année consécutive.
« C’est de bon augure pour la suite », laisse-t-on entendre dans le giron de la sélection mauricienne. Il faut savoir que ce match était suivi avec une attention particulière, dans la mesure où plusieurs joueuses retenues pour les Jeux de la CJSOI allaient évoluer sur la pelouse du stade George V.
Whitney Monvoisin avait permis, il y a deux semaines, à l’AS Quatre-Bornes de prendre le dessus sur son rival, le Cercle de Joachim. Elle y avait marqué le but de la victoire. « Nous sommes satisfaits de voir que les jeunes s’intègrent et deviennent des pions importants. Il faut maintenir la cadence », explique-t-on encore.
Il nous revient que la sélection U17 féminine sera au repos pendant la semaine, match éliminatoire de la CAN 2017 (Maurice/Ghana) oblige. « Nous avons mis l’accent sur la récupération cette semaine. Nous avons souhaité leur laisser reprendre un peu des forces avant d’attaquer le dernier cycle d’entraînement », poursuit l’encadrement de l’équipe féminine.
Mais à vendredi dernier, on avait à peu près une idée de la sélection qui défendra les couleurs mauriciennes aux Jeux de la CJSOI en août à Madagascar.