Des quatre rencontres à l’affiche demain pour la douzième journée de la Premier League de football, la joute mettant aux prises l’ASPL 2000 (2e) au Pamplemousses SC (1er), à 18h au stade Anjalay, demeure sans conteste la plus attendue, surtout que le fauteuil de leader est en jeu.
Après sa courte mais importante victoire (1-0) sur le Cercle de Joachim vendredi dernier, l’ASPL 2000 se retrouve dans une position plus que favorable avant d’affronter Pamplemousses demain après-midi. Les champions sortants tenteront de prendre leur revanche sur les Nordistes après leur déconvenue (1-2) à l’aller. Des Nordistes qui seront privés de leur attaquant Andy Sophie, suspendu.
Quant à l’équipe de la capitale, elle devra se passer des services de son attaquant ghanéen Nana Kwasi, auteur de l’unique but et expulsé contre Joachim. Mais Fidy Rasoanaivo peut bien pallier cette absence du fait qu’il possède un banc assez compétitif.
Face au Pamplemousses SC, les coéquipiers de Jiovani Jubeau n’ont pas droit à l’erreur puisque leurs adversaires peuvent bien sortir le grand jeu, surtout quand on pense qu’ils restent sur un large succès dans leur dernière apparition en Premier League avec ce 6-1 aux dépens du Curepipe Starlight SC.
De son côté, après sa défaite contre l’ASPL 2000, le Cercle de Joachim espère décrocher la victoire face aux PAS Mates et revenir sur les deux meneurs voire ravir le commandement en cas de nul entre l’ASPL 2000 et Pamplemousses.
La rencontre Curepipe Starlight SC/AS Rivière-du-Rempart (ASRR) s’annonce plus au moins équilibrée. Les Curepipiens auront un léger avantage car ils évoluent chez eux, au Vélodrome. L’ASRR, qui garde de mauvais souvenirs de son déplacement à Curepipe le 1er avril, quand des incidents avaient provoqué l’arrêt du match face à Joachim, sera privé de son attaquant Sewram Gobin.
Un peu en difficulté ces derniers temps, l’AS Vacoas-Phoenix peut bien se refaire une santé face à l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers à Harry-Latour. Mais la partie n’est pas jouée d’avance pour le groupe de Maurice Andriamandranto, même si son adversaire reste enlisé dans le bas du classement.