François Odendaal, consultant de l’UNESCO ayant travaillé sur le dossier du Morne en marge de son inscription sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, en 2008, est à Maurice actuellement dans le cadre de la célébration des 5 ans du site. Il travaille avec le gouvernement mauricien pour l’élaboration d’un Lagoon Management Plan, dont l’objectif est de permettre à tous les partenaires d’utiliser cet espace tout en minimisant les dégâts à la fois aux lieux et à leurs activités. Dans un entretien accordé au Mauricien hier, il affirme que « la pêche fait partie intégrante du patrimoine immatériel du site ». D’où la nécessité de la préserver si le pays ne veut pas perdre une partie de son héritage. M. Odendaal travaille aussi sur l’élaboration du deuxième plan de gestion du Paysage culturel du Morne.