Réaliser un sushi à la fois savoureux et visuellement attrayant, et cela quel que soit les ingrédients, n’est pas à la portée de tous. « Le sushi est pour moi tout un art. Il doit être très visuel, comporter des couleurs vives et des contrastes. La surprise et la saveur sont essentielles », nous dit Pepi Anevski. Avant tout, il faut respecter les règles du sushi qui est une création japonaise, c’est-à-dire les ingrédients de base: le riz, le wasabi et la sauce de soja. La qualité du sushi est liée à la qualité des ingrédients, à la saveur du riz. Car, à l’écouter, tout le secret réside dans le riz. « Il faut acquérir une certaine maîtrise pour doser le vinaigre, le sucre et le sel dans le riz. »
Pour lui, qui a beaucoup voyagé et vu du pays, beaucoup de possibilités s’offrent aux maîtres sushis et l’apprentissage n’est jamais terminé : « J’aime aller à la découverte de nouveaux produits », nous dit l’artiste du sushi roll.
Le Wasabi Prawn, La Calamari Gunkan, Le Lemon Salmon Roo, le Salmon Tomato Roll ont particulièrement retenu notre attention jeudi à l’Ocean Basket à La Croisette lors d’une démonstration culinaire axée sur les ingrédients. Entre les mains de l’expert, le sushi prend des saveurs différentes avec des associations de crevettes, de wasabi et de la mayonnaise, du saumon frais garni de zestes de citron, de zucchini et de calamar frit, de tomates, basilique, onion.
Pepi aime partager son savoir-faire avec les autres. « J’ai réalisé que la préparation de sushis était une forme d’art. Dès que j’ai appris à comprendre et respecter les produits de base, cela a donné des résultats étonnants. J’en suis devenu accro et maintenant j’aime partager ma connaissance », explique Pepi. A travers cette formation, il a aussi voulu transmettre les valeurs de la cuisine japonaise. « L’amour, l’histoire et le respect de cette cuisine gastronomique parmi les chefs est incroyable ; il y a tellement plus de traditions que dans d’autres cuisines. »
Pepi compte plus de quinze ans d’expérience dans la fabrication du sushi. Ses créations incroyables l’ont aidé à gagner le concours mondial World Sushi Cup 2013 qui s’est déroulé comme il se doit au Japon. Et, l’année suivante, les mets appétissants de Pepi lui ont valu le titre du Chef Sushi le plus créatif à la World Sushi Cup 2014. Anevski est actuellement le Head of Global Sushi International à Ocean Basket.