C’est sans conteste dans une ambiance plus que bon enfant que s’est déroulée hier la soirée organisée par le Comité Olympique Mauricien (COM) pour célébrer comme il se doit ascension de Philippe Hao Thyn Voon à la présidence du Conseil International des Jeux (CIJ), 27 ans après feu Jean-Roland Delaître, le premier président du CIJ. Cette célébration qui a eu lieu hier soir à l’hôtel Maritim, à Balaclava s’est déroulée en présence du président de la République, le patron du COM, et du ministre des Sports Devanand Ritoo. Ce dernier a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage  à feu Jean-Roland Delaître, premier président du CIJ à sa création.
C’est devant un parterre d’invités composé essentiellement des personnalités du mouvement sportif et des proches de Philippe Hao Thyn Voon que s’est déroulée la soirée . C’était aussi l’occasion pour  le COM de saluer le nouveau président de la Répubique, Kailash Purryag, qui était accompagné de son épouse. Au même titre que ses prédécesseurs.
Il va sans dire que le COM a réussi un véritable coup d’éclat hier soir avec cette soirée pour marquer d’une pierre blanche l’élection d’un mauricien à la tête du CIJ 27 ans après. Du reste dans son discours de circonstance le ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pas manqué de mettre en exergue le double évènements dans la région après l’élection de PHTV à la tête du CIJ. «Sachez que votre élection est une grande fierté pour nous. Elle rejailli sur l’homme, sur ses proches, sur sa famille sportive mais aussi sur l’ile Maurice dans son ensemble. Je souhaite sincèrement que votre mandat sera aussi fructueux que celui de votre illustre prédécesseur mauricien et que vous ferez avancer encore plus loin le sport régional. En tout cas, vous pouvez compter sur moi afin de mener à bien votre mission.  Une collaboration, bien- sûr en tant que Ministre des Sports mais aussi en ma qualité de Président de la CJSOI» a soutenu le ministre qui dans la foulée à commémorer  feu Jean-Roland Delaître et l’a qualifié comme étant une légende du sport mauricien.
Philippe Hao Thyn Voon Voon lui a aussi emboîté le pas au sujet de ce dernier et a  ajouté les noms de Ram Ruhee et Yves Fanchette. «C’est après 27 ans qu’un Mauricien, en la personne de votre humble serviteur, se voit confier l’insigne honneur de présider cette auguste organisation.   Je vous rappelle que c’est feu Jean Roland Delaître qui fut le premier Président du CIJ.  Nous connaissons  tous l’importance que nous attachons aux Jeux des Iles, surtout pour nos jeunes athlètes, pour qui ces Jeux sont considérés comme nos Jeux Olympiques à nous.  C’est un palier important  que nos meilleurs athlètes doivent franchir pour accéder aux compétitions continentales et internationales .  Aussi, c’est notre responsabilité, nous, dirigeants sportifs, d’assurer la pérennité de ces jeux et de tout faire pour que nos athlètes puissent y participer dans les meilleures conditions», a confirmé PHTV.
Nous y reviendrons…