Mukesh Balgobin pourrait-il perdre la présidence du Mauritius Turf Club à la veille de la dernière journée des courses régulières ? C’est la question que l’on se pose après avoir pris connaissance des derniers développements qui ont surgi lors de la dernière réunion des administrateurs hier.
Mukesh Balgobin n’a pas assisté à la réunion de mardi. Il nous revient que la raison de son absence a trait à une motion visant à le destituer tant comme président du MTC que comme administrateur. Il est, selon nos renseignements, reproché à Mukesh Balgobin sa prise de position à l’encontre d’un ancien président du MTC, et aussi d’avoir traité un de ses collègues de menteur lors d’une réunion et qu’il a refusé de présentes des excuses.
Les administrateurs comptent se rencontrer ce vendredi pour connaître la marche à suivre. Il est à noter que si Mukesh Balgobin est destitué de son poste, c’est Jean-Noël Fayolle, le plus ancien des administrateurs, qui assumera alors la présidence.
Affaire à suivre.