Avant même que les grands dossiers de la saison 2015 ne soient abordés et discutés, la grande question que tout le monde se pose est la suivante:  qui succédera à Gilbert Merven comme président du Mauritius Turf Club? Dans les coulisses, un clan, puisqu’il y a toujours des clans au Champ de Mars, évoque avec persistance le nom d’Alain Noel. Alors que l’autre clan fait de Jeenarain Soobagrah le favori . Qui d’Alain Noël ou de Jeenarain Soobagrah  finira par avoir le dernier mot ? La question reste posée, même dans cette succession qui s’annonce compliquée une frange du MTC affirme que ni l’un ni l’autre ne mérite d’être président. Les hommes sont avant tout considérés comme deux personnes faisant parti de l’inner circle  du président sortant du MTC.  Conclusion: tout comme Alain Noël, Jeenarain Soobagrah est aussi responsable de la dégradation du sport hippique à Maurice. Puis, il y a aussi l’argumentaire qui consiste à dire que ni Alain Noel ni Jeenarain Soobagrah ne sont des hommes de chevaux d’où une présidence de leur part qui risque fort bien d’être compliquée, eu égard à la nature complexe d’une telle responsabilité.
C’est aussi un fait avéré qu’Alain Noel a toujours affiché ses soutiens à Gilbert Merven.  Pour preuve dans le duel qui opposait le président du MTC à Jean Michel Giraud, du temps où ce dernier faisait partie du board  des Administrateurs, Alain Noel a toujours donné son soutien indéfectible au président sortant du MTC. Allant même jusqu’à accorder une interview sur une radio privée à la veille de l’Assemblée Générale élective du Mauritius Turf Club, pour le défendre bec et ongles face aux critiques et incompréhension du monde hippique devant la politique menée par Gilbert Merven.