Le Trophée du Bicentenaire, c’est une course qui est bien convoitée depuis son introduction en 2012. Il faut savoir  que deux entraîneurs seulement ont eu l’honneur de remporter cette épreuve, à savoir Ricky Maingard et Ramapatee Gujadhur, qui sont à nouveau représentés. Mais Gilbert Rousset a mis toutes les chances de son côté en alignant trois représentants, dont son porte-drapeau Scotsnog. Comme quoi, il veut à tout prix ramener cette coupe à la maison.
Il faudrait souligner qu’il n’y a pas eu de compression du handicap vu qu’il n’y a que 16 points de différence entre le cheval le mieux classé à l’échelle des valeurs et Elite Class, qui se trouve au niveau de 61. La ligne au départ joue souvent un rôle prépondérant dans l’issue finale. Mais en dépit du fait que ses deux chevaux n’ont pas hérité des meilleurs numéros, tout porte à croire que du côté de Rameshwar Gujadhur, l’important sera de contrôler l’épreuve. A priori, même si Blow Me Away court sans oeillères, il a déjà démontré qu’il est capable de contourner cette mauvaise ligne. Il l’avait fait dans la dernière édition de la Coupe d’Or. On sait que Rye Joorawon est très intéressé par la victoire. Du reste, il a tenu à surveiller de près le travail et la condition de Scotsnog jeudi matin à l’entraînement.
Blow Me Away affiche lui aussi de très bonnes dispositions. Il court sans oeillères car il a tendance à se montrer ardent maintenant, surtout quand il ne peut imposer sa loi. On pense que Captain Magpie se contentera de faire office de bouclier et que son leader pourra faire à sa guise à l’avant. On ne voit pas qui pourrait empêcher ce duo de contrôler la course. À moins que Ryder Cup ne retrouve sa vélocité d’antan pour brouiller les cartes. Même s’il n’est plus aussi rapide, il pourrait, à la faveur de son poids léger, tenter quelque chose au départ et rendre la tâche de Blow Me Away plus difficile. Il reste maintenant à savoir si celui-ci peut être tout aussi performant si jamais il opte pour une course d’attente. Le fait de courir sans oeillères, donc être moins ardent, peut faire qu’il se montre plus percutant dans l’emballage final. Rien n’est perdu pour lui.
Scotsnog est devenu bien maniable et devrait être bien placé dans le parcours. Il a conservé ses bonnes dispositions et tentera de réaliser la passe de trois. On reste convaincu qu’il a franchi un palier cette saison. Prince Of Thieves n’a pas été gâté par la ligne, alors que Recall To Life trouve la compétition plus dure cette saison. Au plus, ils pourraient lutter pour une place à l’arrivée. One Cool Dude avait enlevé le trophée en 2015 et peut réaliser le doublé. Son entraîneur a fait de cette course son premier objectif de la saison. Il l’a été confié à Jeanot Bardottier. On peut dire que sa condition s’est améliorée par rapport à sa dernière sortie. Il n’est pas mal loti dans les stalles. On le voit suivre les manoeuvres de Scotsnog et essayer de le battre au sprint final.
On s’attend aussi que Hillbrow démontre que son dernier succès n’était pas le fruit du hasard, même si sa tâche s’annonce plus compliquée cette fois. On doit également parler de la participation d’Easy Lover, ce même cheval qui a contracté une fièvre vendredi dernier. Il a été examiné par trois vétérinaires et déclaré fit pour être en compétition. Il a obtenu l’as dans les stalles et on espère que son entraîneur a eu raison de confirmer sa participation. Pour notre part, on reste dubitatif. Que faut-il attendre de Bouclette Top, qui a déçu depuis ses débuts ? On a entrevu un semblant d’amélioration quand ce cheval a travaillé sans oeillères, mais il porte ce harnachement en course. Il ne fait pas partie de nos priorités mais reste intéressant pour les exotic bets.
Pour la victoire, on fait confiance à Scotsnog devant Blow Me Away et One Cool Dude.