L’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM) s’impatiente devant le retard pris pour la promulgation effective de la nouvelle réglementation entérinée par le Conseil des ministres en vue de la baisse de 24,8% à 19% du taux d’intérêt perçu sur les achats à crédit selon le Hire Purchase Act. L’association s’étonne de ce retard d’autant que, dit-elle, un temps raisonnable a été accordé aux entreprises concernées par la question pour procéder aux changements qui convenaient.
Dans une correspondance au ministère du Commerce et de l’Industrie, l’ACIM dit être en présence  d’informations laissant entendre qu’un puissant lobby du secteur commercial serait à l’oeuvre pour que cette nouvelle réglementation ne soit pas appliquée dans les meilleurs délais. Elle appelle en conséquence le gouvernement à publier à l’officiel la réglementation en question, afin que cette baisse promise du taux d’intérêt perçu sur les achats à crédit selon le Hire Purchase Act soit rendue exécutoire au plus vite.
Par ailleurs, l’ACIM se plaint auprès du ministère du Commerce et de l’Industrie des conditions de production et de vente des pains spéciaux par des boulangeries qui, selon elle, sont en contravention des dispositions des Bread (Control of Manufacture and Sale) Regulations de 1988, notamment en matière d’affichage du type de produits mis en vente, de poids et de prix de vente. L’association appelle en conséquence le ministère à apporter les mesures correctives nécessaires.