Le 135e anniversaire de la naissance de Manilal Maganlal Doctor a été célébré jeudi dernier au Jardin de la Compagnie. Depuis 1998, la Manilal Maganlal Doctor Memorial Foundation, dont le président est Vinai Ramkissoon, commémore la naissance de ce grand tribun, l’envoyé spécial du Mahatma Gandhi, l’apôtre de la paix et de la non-violence, pour améliorer le sort des travailleurs engagés.
Après avoir procédé à la cérémonie de guirlandes sur la statue de Manilal Maganlal Doctor, au Jardin de la Compagnie, le ministre des Arts et de la Culture Santaram Baboo a rappelé les principes d’égalité et de justice sociale, « qui ont toujours guidé » le jeune avocat venu à Maurice en 1907 à une requête du Mahatma Gandhi pour aider les travailleurs engagés indiens à améliorer leur sort face à l’oligarchie sucrière.
L’émancipation de la classe ouvrière, l’éducation des enfants et l’engagement politique des engagés étaient les grands axes du combat de Manilal Doctor durant son séjour de 4 ans à Maurice. Il devait renouveler cet engagement aux Fidji. Le défenseur des opprimés véhiculait ses messages à travers son journal, le Hindustan Times, une publication trilingue fondée sur les principes de liberté, fraternité et égalité.
Vinai Ramkissoon a souligné le combat de Manilal Doctor pour la justice sociale et pour améliorer le sort des pauvres. Il a aussi fondé le mouvement Arya Samaj à Maurice et a souhaité qu’une copie de l’Hindustan Times soit exposée à l’Aapravasi Ghat. Il a aussi souhaité qu’un chapitre soit consacré à Manilal Doctor au Bharatiya Divas, en Inde, et qu’une statue du tribun soit érigée dans la ville natale de ce dernier, à Baroda, au Gujerat.
Le Lord-Maire Oumar Kholeegan, le président de l’Aapravasi Ghat Trust Fund, Dharam Yash Deo Dhuny, et Pankaj Jindal, premier secrétaire de la haute commission indienne, ont également loué le combat de Manilal Doctor pour l’émancipation des travailleurs. Une requête a été formulée par les organisateurs afin qu’un bâtiment de Port-Louis porte le nom de Manilal Doctor. Narainsamy Sanyasi a agi comme maître de cérémonie et Sanyukta Sibloll a récité un poème dédié à Manilal Doctor.