Source: Sofitel Imperial

Le management campe sur sa position, tandis que le syndicat a arrêté la date du 15 décembre pour la tenue de la grève.

Suite au vote massif des employés du Sofitel Imperial en faveur d’une grève, le ministère du Travail a réuni les deux parties autour d’une table vendredi dernier. Toutefois, aucune solution n’a été trouvée car la direction de l’hôtel a insisté une nouvelle fois pour la signature d’un “Procedure Agreement” avant d’engager les négociations collectives.

Lire la suite dans Le Mauricien du 4 Décembre.