Après une trêve bien méritée, les choses ont repris leur cours normal samedi dernier au Champ de Mars. L’épreuve principale, The IBL Challenge Cup, courue sur 1365m, est allée à Tandragee qu’on n’avait plus revu dans la winner’s enclosure depuis sa brillante victoire dans la Coupe d’Or la saison dernière. L’alezan de l’écurie Gujadhur, bien piloté par Johan Victoire, a sorti une puissante accélération pour rallier le but en vainqueur à la grande satisfaction de son entourage. Plus tôt dans la journée, c’est The Balladeer qui avait mis la casaque bleu électrique et écharpe rouge sur orbite en épinglant sa première victoire à Maurice. Après son doublé de la 24e journée, l’écurie Rousset a remis ça samedi dernier avec Seeking Angelo et le nouveau Albert Mooney qui a fait forte impression à l’occasion de ses débuts. Avec ce doublé, la bande au tandem Gilbert Rousset-Soodesh Seesurrun est revenu sur l’écurie Foo Kune qui, une fois n’est pas coutume, a fait chou blanc. Ce dont a profité Merven pour consolider son fauteuil de leader avec King’s Guard qui a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de ses rivaux dans la huitième épreuve. Cette journée a aussi été l’occasion pour l’entraîneur Rameshwar Gujadhur d’atteindre la barre de 300 victoires au Champ de Mars grâce à Fort Stride qui a aussi permis à Jeanot Bardottier de passer en tête au classement des jockeys chez les Mauriciens. Grande première pour Kevin Bohorun qui s’est illustré avec l’extrême outsider Read My Heart (49/1) dans l’épreuve de clôture et Mr Wolf qui est enfin parvenu à passer le but en premier après dix-neuf tentatives infructueuses.
Visiblement sur la montante ces derniers temps, Tandragee n’a fait que confirmer son net regain de forme en signant sa première victoire de la saison. Choix de Johan Victoire parmi les cinq représentants qu’avait alignés son écurie, l’alezan s’est imposé dans un joli style et s’est donné un avantage psychologique en vue de ses prochaines confrontations avec Tales Of Bravery qui n’est pas passé inaperçu après plus de deux mois d’inactivité.
C’est Chief Mambo qui se montra le plus prompt à l’ouverture des boîtes. L’alezan de l’écurie Rousset mena le peloton devant Eskimo Roll qui condamnait Casey’s War à son extérieur; en quatrième position, à la corde, on retrouvait Soweto Slew, arrivèrent ensuite Bobby Bear qui courait à l’intérieur de Tandragee, Azapel avec à son extérieur Snappy tandis que Tales Of Bravery fermait la marche.
Chief Mambo lança l’épreuve sur une base régulière et comptait environ 2L sur Eskimo Roll dans la descente. On nota que Brad Parnham tenta quelque chose avant de se raviser.
Les choses se précisèrent à 400m du poteau lorsque Johan Victoire déboîta Tandragee pour se rapprocher de la tête de la course. Joorawon sur Snappy en fit de même mais fut contraint à couvrir plus de terrain.
À l’avant Chief Mambo poursuivait sur sa lancée mais fut vite attaqué par Eskimo Roll que pilotait Robbie Burke. Tandragee, qui avait maintenu sa progression, s’amena en pleine piste et Johan Victoire attendit les deux cents derniers mètres pour se mettre en évidence. On chercha alors des yeux Tales Of Bravery qui donna l’impression d’en avoir plein sous les sabots.
Parhnam lança sa monture à l’intérieur d’Eskimo Roll avant de le diriger de nouveau vers l’extérieur. Sous la monte énergique de l’Australien, le crack de l’écurie Maingard donna un joli coup de reins mais insuffisant pour remonter Tandragee qui avait déjà fait le trou. Le porte-drapeau de l’écurie Gujadhur passa le but avec plus d’une longueur d’avance sur le représentant de l’écurie Maingard qui s’est donné un bon galop de course en vue de ses prochains objectifs qui sont la Princess Margaret Cup et la Coupe d’Or. Bien que manquant quelque peu le pas en fin de parcours, Eskimo Roll conserva le deuxième accessit devant Casey’s War qui est à créditer d’une bonne course au vu de son parcours difficile. Temps de la course: 1.22.56.