Les travaux du procès qu’intente l’Independent Commission Against Corruption à l’ancien ministre des Infrastructures publiques Ajay Guness et à l’ex-directeur général de la Development Works Corporation Dhaneshwar Soobrah ont repris ce matin en Cour criminelle intermédiaire devant les magistrats Azam Neeroa et Vijay Appadoo. Me Ivan Collendavelloo SC, Leading Counsel de l’accusé N°1, a procédé au contre-interrogatoire de Daniel Chung Yen, chef enquêteur de l’organisme.
M. Guness est accusé de « using office for gratification » sous la Prevention of Corruption Act (PoCA). L’ICAC, représentée en Cour par le Chief Legal Adviser Me Kaushik Goburdhun, assisté par le Senior Investigator Heerah, lui reproche de n’avoir pas respecté les procédures pour la rénovation de son bureau. Il aurait privilégié que le contrat soit alloué à Archinter Services. Dhaneshwar Soobrah est poursuivi sous la même charge. En tant qu’ancien directeur général de la Development Works Corporation (DWC), il aurait usé de son pouvoir pour que le contrat soit alloué à la firme susmentionnée.
L’accusé N°2 est défendu par le Senior Counsel Me Gavin Glover SC. L’avocat n’était pas présent à l’audience du jour et a été remplacé par Me Christine Sohun. Soulignons que Me Collendavelloo est épaulé dans ce procès par Mes Kahpeeldev Raghunandan et Veda Baloomoody.
Ce matin, l’avocat de l’accusé N°1 s’est intéressé aux transcriptions de l’interrogatoire de ce dernier par les enquêteurs sur vidéo dont une copie a été diffusée en Cour. Suite à une réponse du témoin à l’effet qu’il n’avait pas lu les transcriptions qui lui furent remises, Me Collendavelloo a voulu la lui remettre, mais la Cour a trouvé que cela n’était pas nécessaire. L’avocat a fait ressortir que l’ancien ministre a été arrêté après avoir été mis en présence des charges retenues contre lui et après que ses droits constitutionnels lui furent expliqués.