Après deux éditions réussies fin 2013 et en mai 2014, la Global Rainbow Foundation renouvelle le Jaipur Foot Mauritius on the spot limb Camp. Depuis le 8 décembre et jusqu’au 20 décembre, à Triolet, des prothèses sont fixées à 130 personnes amputées. C’est la State Bank of Mauritius qui finance cette troisième édition à hauteur de Rs 1 495 000.
Un petit Seychellois de 15 mois s’est vu fixer une prothèse lors de l’événement. À noter par ailleurs qu’un nouveau bâtiment devant abriter les sessions Jaipur Foot devrait sortir de terre, sur un terrain de plus d’un arpent, à Pointe-aux-Sables, l’an prochain. Si les deux précédentes éditions s’étaient déroulées au centre récréatif de Pointe-aux-Sables, la troisième se déroule à Solitude, Triolet, en attendant qu’un centre permanent soit construit à Pointe-aux-Sables pour accueillir les prochaines éditions. Dans une déclaration au Mauricien, l’architecte qui travaille sur la conception du futur centre, Zubin Mehpa, de l’Inde, indique qu’il a déjà réalisé une esquisse du plan. « La construction devrait démarrer au milieu de l’année pour s’achever quelque huit mois après ». Ayant travaillé depuis de nombreuses années au sein de Jaipur Foot India, Zubin Mehpa est bien placé pour connaître les facilités dont ont besoin les patients. « Le concept se focalise principalement sur les besoins des patients qui viennent pour recevoir des prothèses, leur hébergement – parce qu’il se peut qu’il soit plus facile pour certains de rester sur place accompagnés d’un proche pour quelques jours. Par ailleurs, le bâtiment sera ecofriendly et tiendra compte de tout ce qui est requis pour la fabrication des prothèses. Cette section sera basée au rez-de-chaussée où demeureront les patients durant leur séjour, ce qui leur évitera d’emprunter les escaliers. Le centre sera doté d’une salle de physiothérapie et de formation à tout ce que le patient pourrait éventuellement entreprendre après sa thérapie, par exemple, l’informatique. Un espace de basket-ball est également prévu de même qu’une salle multifonctionnelle ».
Le Jaipur Foot Camp reçoit le soutien d’une équipe indienne de la Bhagwan Mahaveer Viklang Sahayata Samiti (BMVSS), organisation à l’origine des prothèses Jaipur Foot et de sa technique spécifique de fixation. Ces prothèses permettent aux bénéficiaires de retrouver une vie normale en regagnant leur mobilité. Ils peuvent à nouveau marcher, courir, nager et grimper. Afin que les Mauriciens deviennent autonomes à l’avenir dans leur aide aux bénéficiaires des prothèses, l’équipe indienne forme en ce moment trois Mauriciens à la fabrication et la fixation de ces jambes artificielles.
Les personnes souhaitant profiter de ce service gratuit de la GRF peuvent appeler au 5 779 4058 et soumettre leurs coordonnées. Elles seront mises sur une liste d’attente et dépendant du nombre de demandes, elles seront prises en charge lors de la prochaine édition.