Le couperet est tombé pour l’équipe féminine de Port-Louis et la formation masculine de Beau Bassin Rose-Hill au niveau du volley-ball dans le cadre des Jeux des Villes. Condamnées à s’imposer hier soir au gymnase Navin-Soonarane à Ebène, ces deux blocs n’ont pu atteindre leur objectif. Les Port-Louisiennes s’inclinant face aux volleyeuses de Beau Bassin Rose-Hill sur le score de 17-25, 25-22, 26-28 et 19-25 et les représentants des villes soeurs butant face à ceux de Port Louis également en quatre sets (25-20, 12-25, 25-27 et 17-25).
Du côté féminin, Curepipe, forte de ses deux succès acquis, termine à la première place de la poule C. L’équipe de la ville lumière sera opposée au deuxième de l’autre poule qui devrait être Quatre-Bornes, vaincue en trois sets lors de la manche aller face à Vacoas-Phoenix, la manche retour étant prévue ce soir à Ebène.
De son côté, BBRH termine à la deuxième place de la poule C en se rebiffant suite à sa défaite lors de sa première sortie. Alors que Port-Louis s’était passée des services de Tiffany Nursimloo et Priscilla Kelly, l’équipe des villes soeurs avait de son côté fait confiance à Nathalie Létendrie, Caroline Lepoigneur, Mélodie Mootoosamy, Stéphanie Dauguet, Mélanie Samoisy, Félicia Julie et la libero Rachel Christine.
Chez les hommes, Port-Louis avec 100% de réussite en deux sorties se retrouve ainsi en tête de la poule A. Face à BBRH, la bande à Rino Vydelingum a confirmé le succès acquis aux dépens de Curepipe. Si l’équipe des villes soeurs était amputée des services du libero Jason Bhowany et de Nicolas Herisson, elle a néanmoins logé une protestation sur la feuille de match. Et ce, concernant la présence de Gilbert Alfred et Bryan Perrine, qui ne seraient pas résidents de la capitale.
La compétition se poursuivra ce soir avec la dernière rencontre de la phase qualificative entre Vacoas-Phoenix et Quatre-Bornes. Cette dernière formation s’était imposée au tie-break lors de la manche aller.