Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre la poliomyélite, célébrée le 24 octobre, le Rotary Club de Phoenix a fait don d’un purificateur d’eau à la Physically Handicapped Welfare Association, basée à Rose-Hill.

La vice-Première ministre et ministre des Collectivités locales et des Îles éparses, Fazila Jeewa-Daureeawoo, présente pour l’ocassion, a déclaré que la jeune génération n’est pas assez exposée au travail social.

« Avec l’internet et les nouvelles technologies, les jeunes sont aujourd’hui davantage sur leur téléphone portable, et n’ont de ce fait pas le temps, comme les personnes d’autre fois, à se consacrer au travail social. Nous avons ainsi un devoir d’encourager les jeunes et les former afin qu’ils prennent la relève en vue d’aider le pays et les personnes dans le besoin ».

Elle a ajouté qu’aujourd’hui la société a changé et le regard des gens sur les personnes qui souffrent d’un handicap a changé. « Nous devons mettre l’emphase sur ceux qui peuvent faire au lieu sur ceux qui ne peuvent pas faire ».

Le purificateur d’eau

Principaux faits selon l’OMS

  • La poliomyélite touche principalement les enfants de moins de 5 ans.
  • Une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible. Parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.
  • Le nombre des cas de poliomyélite a diminué de plus de 99% depuis 1988, passant de 350 000 à 37 cas notifiés en 2016. Grâce aux efforts mondiaux engagés pour éradiquer cette maladie, plus de 16 millions de personnes ont évité la paralysie.
  • Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite. L’échec de l’éradication dans les derniers bastions de la maladie pourrait aboutir à ce que 200 000 nouveaux cas rapparaissent chaque année au cours des 10 ans à venir.
  • Dans la plupart des pays, l’action mondiale a permis de renforcer les capacités de lutte contre d’autres maladies infectieuses en développant des systèmes de surveillance et de vaccination efficaces.

Nombre de cas dans le monde

Le nombre des cas a baissé de plus de 99% depuis 1988, passant de 350 000 selon les estimations dans plus de 125 pays d’endémie à 37 cas notifiés en 2017.

Sur les 3 souches de poliovirus sauvage (type 1, type 2 et type 3), le poliovirus de type 2 a été éradiqué en 1999 et aucun cas dus au poliovirus de type 3 n’a été signalé depuis que le dernier cas enregistré au Nigéria en novembre 2012.