L’édition 2016 des Internationaux de Maurice juniors-seniors de judo (TIMAU) a souffert par une absence de participation. Rien qu’une quarantaine de combattants issus de Maurice, Rodrigues et La Réunion chez les hommes et six filles toujours des trois îles pour la journée de compétition en dimanche au dojo de GRNO.
Maurice a monopolisé les premières places dans les deux catégories féminines au programme avec des réussites signées Sarah Sylva et Annabelle Laprovidence. Cette dernière ambitionne dans de se retrouver sur le podium des championnats d’Afrique en Tunisie, avec un oeil sur une qualification olympique à Rio en août prochain.
Chez les hommes, La Réunion, avec particulièrement le Dojo Portois et le Judo Club de l’Ouest, s’est offert la moitié des médailles. Quatre victoires sur huit pour les représentants de l’île, contre trois aux Rodriguais de Grande Montagne, alors que le Flacquois Fabrice Catapermal a sauvé l’honneur des Mauriciens.
Jean-Paul Azie (un ancien médaillé d’or des Jeux des îles), aujourd’hui entraîneur à Rodrigues, affiché sa satisfaction au terme de cette compétition. « Trois médailles d’or pour nos représentants, on ne pouvait demander mieux », estime Jean-Paul Azie, qui est aidé par Antonio Félicité, lui aussi un ancien médaillé d’or des JIOI. Ces deux coaches veulent créer une élite rodriguaise solide capable de briller sur le continent voire plus.