La dernière compétition de judo, le tournoi par équipes, a vu le sacre de Maurice en féminin. Emmenées par Sarah Sylva, les judokates ont enlevé le titre aux dépens de l’équipe réunionnaise en dominant de justesse leur adversaire du jour 3-2. Ce titre vient conclure une moisson assez modeste pour la sélection mauricienne.
Mais Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJJDA, se réjouit de la prestation des siens. « C’est un titre historique », s’enthousiame-t-il. En effet, la dernière fois que Maurice avait remporté le tournoi par équipes remonte à 2003. « C’était à Rodrigues », précise Joseph Mounawah.
Priscilla Morand, d’abord, Sarah Sylva ensuite, ont donné l’avantage à Maurice. Mais La Réunion revenait dans la course à l’or, lorsqu’Audrée Catherine et Kimberley Jean-Pierre voyaient la victoire leur échapper. Finalement, c’est Annabelle Laprovidence qui offrait la victoire aux Mauriciennes en remportant la dernière joute pour la médaille d’or.
Par contre, chez les garçons, le sacre réunionnais s’annonçait presque trop facile. Les coéquipiers de Thierry Grimaud n’ont pas laissé passer leur chance au moment d’entrer sur les tatamis du dojo régional de Saint Denis. D’ailleurs, le vainqueur du tournoi des -90 kg a empoché la victoire sur forfait de son adversaire Shane Dulmar, blessé.
Les garçons n’ont pas grand-chose à regretter par rapport au tournoi. « Les Réunionnais étaient tout simplement trop forts », explique Joseph Mounawah. « Nous ne pouvons pas regretter ce que nous n’avons pas fait. Pour ma part, je suis satisfait, d’autant que les filles vont gagner contre La Réunion, ce qui n’est pas si facile. Il ne faut pas se poser de question et foncer, histoire de ne pas se laisser distancer ».
L’autre satisfaction demeure la victoire de l’équipe féminine de Maurice sur Madagascar sur le score de 5-0. « Je souhaite vraiment qu’on capitalise dessus pour bâtir quelque chose », conclut Joseph Mounawah.