Le groupe Mauritius Commercial Bank a enregistré des bénéfices nets de Rs 3,2 milliards sur la période juillet 2012-mars 2013, soit une progression de 5,9 % par rapport à sa performance sur la période correspondante de 2011-2012. Le conseil d’administration du groupe, qui a approuvé les comptes trimestriels lors de sa réunion d’hier, s’attend à ce que les résultats sur toute l’année financière 2012-2013 soient meilleurs que ceux de 2011-2012.
« La MCB poursuit sa croissance malgré un contexte économique délicat tant sur le plan mondial que local », annonce la direction du groupe dans un communiqué de presse à l’issue de la réunion du conseil d’administration. Celle-ci juge « satisfaisante » la performance du groupe bancaire sur les trois premiers trimestres de l’exercice financier 2012-2013, indiquant qu’elle découle d’une « d’une stratégie de diversification de produits et de marchés ainsi que d’initiatives soutenues en vue d’améliorer constamment le service-client. »
Sur les trois trimestres en question, le groupe MCB a vu ses revenus nets sous forme d’intérêt grimper de 9,4 % pour atteindre Rs 5,3 milliards alors que les bénéfices générés par les activités bancaires ont augmenté de 9,5 % pour s’élever à près de Rs 4,8 milliards. Cette performance est principalement due aux activités de la MCB à l’international. « Boosté par le financement des opérations commerciales dans la région et en Afrique, le portefeuille de prêts a augmenté de façon conséquente », souligne la direction. L’amplification continue des activités de trade finance (financement du commerce international) à l’étranger a également contribué à la hausse des recettes liées aux frais et commissions par 21 % au cours des neuf premiers mois de la présente année financière.
La MCB continue de bien maîtriser ses coûts surtout que l’implémentation des principales initiatives visant au renforcement des capacités technologiques du groupe a été complétée en 2012. Les perspectives incertaines tant à Maurice que dans la région ont aussi motivé le groupe à augmenter le provisionnement du risque de crédit de Rs 265 millions à Rs 639 millions pour les neuf derniers mois, chiffre qui ne représente que 0,4 % du portefeuille de prêts au 31 mars 2013.
Pour le trimestre se terminant en mars 2013, le groupe MCB a dégagé des profits nets de Rs 972,1 millions contre Rs 1,03 milliard pour le trimestre correspondant de 2012. Cette baisse est expliquée par les provisions accrues sous l’item de créances douteuses (Rs 296,9 millions contre Rs 173,6 millions), rongeant quelque peu les profits opérationnels.
Parlant des perspectives, le groupe MCB annonce dans son communiqué de presse qu’il continue à opérer dans un environnement délicat et s’attend à des défis tant sur le plan économique que sur celui de la régulation. « Malgré l’incertitude qui règne à Maurice et à l’étranger, le conseil d’administration estime que la performance du Groupe MCB pour l’année financière 2012-2013 sera meilleure que celle enregistrée en 2011-2012. Cette confiance repose sur la vision stratégique de la MCB, notamment au niveau régional où les perspectives économiques sont intéressantes », ajoute la direction.