– Neuf élèves du collège Lorette de Rose-Hill au Ghana en décembre

Le collège Lorette de Rose-Hill a remporté la finale de la 8e édition du concours Junior Achievement (JA) Mini Company 2019, grâce à une invention révolutionnaire. Neuf élèves de ce collège, Vijessie Judoo, Nazeefah Jumrattee, Meenakshi Mungly, Zoe Pavaday, Alisha Moykoo, Wardah Khodadin, Joëlle L’Aiguille, Laeticia Prudent et Sarah-Jane Theroovangaden ont été primées pour avoir créé une machine permettant de faire sécher et désinfecter les serviettes. Cette création leur a aussi permis de décrocher le prix de l’innovation et de la créativité.

Le programme JA Mini Company 2019 a été lancé le vendredi 22 mars 2019. Cette huitième édition a vu la participation de 35 équipes de 24 établissements. Le thème retenu pour le concours local et régional est “Active Disruptors”. Le grand défi pour les participants cette année consistait à présenter un produit susceptible de changer une industrie ou d’impacter le quotidien de ses clients. Pour les équipes mauriciennes, il s’agissait d’éviter de créer des objets de décoration, prédominants les années précédentes, et d’être en phase avec le niveau d’innovation et de créativité de leurs pairs africains.

Le programme JA Mini Company a pour objectif de préparer les élèves âgés entre 15 à 18 ans (Grade 12) en leur permettant de créer et de gérer une entreprise pendant trois à quatre mois. Pour la huitième édition, les participants étaient appelés à réunir le capital nécessaire pour leur projet par la vente d’actions. Puis ils devaient fabriquer un produit ou proposer un service qu’ils devaient commercialiser et vendre au grand public. Les équipes ont ensuite participé à une foire commerciale où elles ont eu l’occasion de présenter leurs projets. Le lancement de cette édition a été fait lors du JA Mini Company Innovation Camp.
Au cours de cet événement, deux représentants de chaque équipe ont reçu des séances de formation pour la suite de la compétition. Le concours 2019 est parrainé par Rogers Capital. Le personnel de Rogers Capital a accompagné les sociétés JA tout au long du programme. Il a été en mesure de les guider et de partager son expérience professionnelle. À la fin du programme JA Mini Company, six meilleures équipes ont été sélectionnées pour la finale, qui a eu lieu le samedi 31 août au Domaine des Aubineaux, à Curepipe.

Les finalistes sont issus des collèges suivants : Queen Elizabeth, Maurice Curé, Lorette de Rose-Hill, Lady Sushil Ramgoolam, France Boyer de la Giroday et Impérial. Chaque finaliste devait faire une présentation sur PowerPoint devant un panel de jury. Le gagnant du concours local représentera Maurice au concours de la JA Africa Company of the Year.

Et les grandes gagnantes du concours JA Mini Company local sont les neuf filles du collège Lorette de Rose-Hill. Vijessie Judoo, Nazeefah Jumrattee, Meenakshi Mungly, Zoe Pavaday, Alisha Moykoo, Wardah Khodadin, Joëlle L’Aiguille, Laëticia Prudent et Sarah-Jane Theroovangaden ont inventé une machine qui peut révolutionner le marché et améliorer le quotidien des gens. Elles ont créé une machine qui permet de faire sécher et désinfecter les serviettes. Elles ont baptisé l’entreprise qu’elles ont créée DisinWel.

« Notre entreprise, baptisée DisinWel, a inventé un “towel disinfector” qui permet de faire sécher et désinfecter les serviettes grâce aux rayons ultra-violets, permettant ainsi d’économiser du temps et de l’énergie. Notre objectif est de sensibiliser les Mauriciens sur l’importance d’observer les règles d’hygiène d’autant que la propagation des maladies est plus courante de nos jours. Le matériel que nous avons utilisé pour la confection de notre appareil est l’aluminium », explique leur enseignante.

Les neuf filles représenteront Maurice à la Junior Achievement Africa Regional Company of the Year Competition à Accra, Ghana, du 3 au 6 décembre. Elles ont participé au concours local sous la supervision et l’encadrement de leur enseignante en business, Sabina Murday-Narainen. Elles ont aussi bénéficié du soutien de deux autres enseignantes, à savoir Dorinne Kim Soo et Nirvana Keenoo.