Bilaal Ghanty et Ismail Patel ont été désignés pour défendre le quadricolore mauricien ainsi que le continent africain à la 5e Coupe du monde de Karaté Kyokushinkai qui se tiendra les 13 et 14 avril prochain à la Siemens Arena à Vilnius, en Lithuanie. Les deux combattants mauriciens auront du pain sur la planche durant cette compétition. Un vrai parcours du combattant…
C’est Bilaal Ghanty qui a tiré le gros lot. Engagé dans la catégorie des lourds (+80 kg) et affichant 95 kg à la pesée, le champion de Maurice en titre croisera le fer avec ni plus ni moins que le Lithuanien Lukas Kubilius. Ce dernier, champion d’europe de la catégorie, avait terminé au pied du podium lors des Championnats du Monde en 2011. Pesant 105 kg, il est annoncé comme l’un des grands favoris du tournoi. Aslum Jeewa, le président de la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) et chef de délégation, est d’avis que ce sera très dur pour son protégé qui devra se surpasser pour l’occasion.
« Bilaal (Ghanty) aura du pain sur la planche d’entrée de jeu. Il affronte l’enfant du pays devant son public et il faudra qu’il soit très fort dans la tête. Pour être tout à fait honnête, Lukas Kubilius est plus fort physiquement et techniquement. Mais je connais le tempérament de Bilaal (Ghanty) qui ne viendra pas sur le tatami avec la fleur au fusil. Il donnera son maximum pour essayer de rivaliser avec le champion d’Europe. Ce sera une grande motivation pour lui car c’est une aubaine de rencontrer un adversaire de ce calibre et il en est très conscient », indique notre interlocuteur. Il soutient par ailleurs que le no 1 de Maurice est avant tout un combattant très intelligent.
« Bilaal (Ghanty) est très stratège. C’est un fin tacticien qui sait analyser son adversaire. Il ne faudra en aucun cas le sous-estimer. Il a beaucoup de potentiel ».
D’autre part, Ismail Patel sera engagé dans la catégorie poids moyen (70-79 kg) et sera lui aussi opposé à un Lithuanien, à savoir Norbertas Lisaukas. Ce dernier est aussi un habitué des compétitions européennes. « Ismail (Patel) est un athlète très costaud,très physique. C’est un véritable bosseur, très appliqué à l’entraînement. Il aura certainement son mot à dire dans cette partie. Il est certes moins stratégique que Bilaal (Ghanty) mais il a un coeur énorme. Et s’il garde son calme et mise sur sa force et son endurance, il pourrait très bien créer la surprise », ajoute Aslum Jeewa qui stipule que les deux hommes ont droit à six séances d’entraînements hebdomadaires. Bilaal Ghanty et Ismail Patel sont des habitués des compétitions de haut niveau, ayant représenter Maurice lors des Championnats du Monde. Il est à noter que la Shinkyokushin World Cup a lieu tous les quatre ans. La première édition s’était tenue en 1997 au Japon, la 2e en Hongrie (2001), la 3e toujours au Japon (Osaka) et la 4e à St Petersbourg (Russie) en 2009.
À titre d’information, la Coupe du monde diffère du Championnat du monde dans la mesure où elle est divisée en catégories de poids alors que le tournoi mondial est une compétition ouverte. La sélection des combattants pour la Coupe du Monde est effectuée par région. Elle a lieu en Europe, Asie, Japon, Amérique du Sud, Moyen Orient, Amérique du Nord, Russie, Amérique Centrale, Afrique et le Pacifique Sud. Cette compétition réunira 144 combattants en provenance de 85 pays. « C’est une première pour nous car c’est notre baptême de feu à la Coupe du Monde. Ce genre de frottement est très important pour la progression des combattants mauriciens. C’est que du bonus. L’objectif est de réussir un parcours honorable. », précise le président du KMAF. Aslum Jeewa officiera comme juge-arbitre à ladite compétition. Par ailleurs, une collecte de sang aura lieu dimanche prochain au Centre Idriss Goomanee de 9h à 12h30.