En décrochant la ceinture mondiale chez les -54 kg en kick-boxing lors du Arnold Classic Africa Open, Fabrice Bauluck a réussi son pari. Au Sandton Convention Centre de Johanesbourg en Afrique du Sud samedi, le tireur mauricien a enrichi avec la manière son palmarès déjà éloquent. Opposé au Sud-Africain Martin Mkhwebane, jusque-là invaincu chez les pros, Fabrice Bauluck a affiché sa supériorité en s’imposant par K.O. au quatrième round.
Fabrice Bauluck a donc su franchir tous les obstacles pour parvenir à ses fins. Le pari était osé, car ce combat était long de dix rounds et se déroulait en full-contact. Or, il livrait son premier combat chez les pros et n’avait jusque-là disputé que des confrontations en trois rounds et notamment en low-kick. Toutefois, le champion du monde 2013 a su faire montre de volonté pour mettre un terme au duel avant la limite. Ce succès ne pourra ainsi que le mettre davantage en confiance dans l’optique de la Coupe du Monde qui se déroulera en Russie en août.
Au cours de la même soirée, James Agathe a décroché de son côté la bileteral belt en dominant par K.O. au deuxième round le Sud-Africain Adrian Van Wyk. Il revient ainsi de nouveau au premier plan, après son échec lors des championnats du monde l’année dernière. Van Wyk, considéré comme un des meilleurs tireurs sud-africains, n’a donc pas su contrer la force de frappe du Mauricien.
Au cours de cette soirée tenue en présence du renommé culturiste Arnold Schwarzenegger, huit autres tireurs mauriciens étaient également en action chez les amateurs. Autant dire que la moisson a été intéressante, avec les succès de Jessica Jocelyn et d’Anaëlle Coret du côté féminin. Cette dernière a donc su rebondir après sa défaite lors de la dernière Coupe du Monde juniors en Hongrie.
Du côté masculin, Cedrick Dinally, auréolé de sa médaille d’or lors de cette même compétition, s’est également imposé au même titre que Cédric Changou et Jorano Philippe. Par contre, Brian Jameer, Kenny Sifflet et Béatrice Figon se sont inclinés. Il est toutefois à noter que ces deux derniers en étaient à leur première sortie internationale.
La délégation mauricienne conduite par Sanju Bhikoo et comprenant également les entraîneurs Judex Jeannot et Didier de Robillard sera de retour au pays demain soir. Après cette brillante prestation d’ensemble, la préparation sera maintenant axée sur les championnats du monde juniors en Irlande et la Coupe du Monde chez les seniors.