Après avoir fait fi de l’opposition des Sud-Africains et des Réunionnaises lors du gala international tenu le 1er avril, les tireurs mauriciens retrouvent le chemin de la compétition. Ce sera à l’occasion des championnats nationaux full-contact organisés par la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) et qui se dérouleront samedi à partir de 16h au Centre de Jeunesse d’Olivia.
Toutefois, cette compétition sera marquée par l’absence des tireurs qui seront en action à la Coupe du Monde en Hongrie et au gala international à l’île de la Réunion le mois prochain. « Il n’est pas question de prendre des risques », précise l’entraîneur national, Judex Jeannot.
De ce fait, ceux qui se trouvent dans l’antichambre de l’élite auront l’occasion de faire leurs preuves. Certains d’entre eux pourraient bien briguer un premier titre national. La première partie de la pesée s’est déroulée hier soir au JJJ Gymnasium à Roches Brunes et le plateau devrait être officialisé d’ici vendredi.
Selon toutes probabilités, une quinzaine de combats devraient être à l’affiche samedi. Il est à noter qu’en full-contact, les coups ne peuvent être portés qu’au haut de la ceinture. Pour ce qui est de la Coupe du Monde, le déplacement est prévu le 18 mai. Pour rappel, Judex Jeannot a fait confiance à une sélection comprenant des tireurs d’expérience et d’autres qui en seront à leur baptême du feu sur l’échiquier international.
À savoir Fabrice Bauluck, James Agathe, Brian Jameer, Jessica Jocelyn, Warren Robertson et Stania Rathbone. Selon les renseignements obtenus, cette échéance se déroulera dans deux salles différentes. Une étant réservée aux compétitions de tatami et l’autre pour les combats, avec trois rings aménagés.
Quant à Boris Brissonnette, il participera à l’île soeur à un tournoi à cachet le 20 mai dans la catégorie -71 kg avec comme adversaires un Malgache, un Thaïlandais et un Réunionnais. Emmanuel Dalon, qui s’était révélé expéditif lors du gala face aux Sud-Africains, sera également en action, et les deux tireurs seront accompagnés de l’entraîneur du comité régional de Beau Bassin Rose-Hill, Karl Prosper.
Il va de soi que ces sorties internationales permettront d’avoir d’autres repères en vue des championnats du monde prévus au Brésil fin octobre. En raison de sa participation à la Coupe du Monde, Fabrice Bauluck, retenu au sein de la sélection africaine, a dû faire l’impasse sur le gala qui devait opposer cette sélection à celle de la Tunisie. De plus, il ne remettra pas en jeu sa ceinture pro, étant donné que la date du combat qui devait l’opposer au Belge d’origine marocaine Yassine Moutacim a été reportée.