La Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) avait tenté un pari en organisant une compétition uniquement pour les éléments féminins. Un pari réussi, si on tient en considération l’engouement, la détermination et l’envie dont ont fait preuve les tireurs au cours de ces championnats tenus samedi à la salle Marie-Marot à Quatre-Bornes. Il n’est pas exclu que l’expérience soit renouvelée la saison prochaine.

La FMKBDA a organisé huit finales avec l’apport de la municipalité de Quatre-Bornes. La finale la plus attendue était celle opposant Jessica Jocelyn face à la jeune Stania Rathbone. Le duel a été indécis jusqu’au bout. Ce n’est qu’à la majorité des juges que Jessica Jocelyn a fait la différence.

Il faudra noter les victoires avant la limite des sœurs Auguste. Ketty s’est révélée expéditive lors de son affrontement face à Lucinda Matelot alors que Kelvina en action chez les cadettes a profité des malheurs de Valentine Bouton qui était victime d’un saignement du nez pour que l’arbitre mette un terme au combat à la deuxième reprise.

Sinon, Émila Thomas a étonné plus d’un, malgré sa petite taille, tandis que Sibela Leelah a confirmé sa victoire acquise lors des récents championnats nationaux de boxe thaï. Au bout du compte, la région de Beau Bassin Rose-Hill, avec comme chef de file Karl Prosper, termine à la première place avec quatre succès.