Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a multiplié les démarches afin de trouver un sponsor (Stevenhills) pour permettre aux sept tireurs et deux dirigeants de participer aux championnats du monde qui auront lieu du 28 septembre au 6 octobre à São Paulo au Brésil.
À lundi dernier, les dirigeants de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines associées (FMKBDA) étaient dans l’expectative quant à la participation de l’ensemble de la délégation à cette compétition puisque le budget nécessaire pour un tel déplacement n’avait pas encore été réuni.
Si dans un premier temps on parlait d’une participation réduite, au final tout le monde ira au Brésil. Cependant, il aura fallu l’intervention personnelle du ministre pour décanter la situation. Vendredi dernier, la FMKBDA avait été informée qu’il manquait une somme d’au moins Rs 167 000 pour compléter le déplacement de la délégation qui tournait autour de Rs 767 000. Selon les indications, le MJS avait approuvé un montant de Rs 600 000.
Le ministre Ritoo, de retour au pays hier après sa présence à Nice pour les 7es Jeux de la Francophonie, a pu convaincre Stevenhills de contribuer Rs 100 000, le reste de la somme venant du ministère de la Jeunesse et des Sports. « Lorsque je suis arrivé, j’ai pris contact avec le directeur de Stevenhills, Steeve Wan, qui était venu soutenir les Mauriciens à Nice, pour voir dans quelle mesure il pouvait aider les tireurs. Il a répondu favorablement à ma demande. Je suis heureux que les cinq tireurs et les deux dirigeants puissent faire le déplacement. Nous n’avons voulu laisser personne à quai et casser cet esprit d’équipe », fait ressortir Devanand Ritoo.
« Il faut remercier le ministre Ritoo pour cette démarche. À un moment donné, c’était encore le flou au sujet de notre participation. Nous avons commencé un travail avant un nombre de tireurs et il serait inimaginable de faire déplacer une partie seulement. Fort heureusement que les choses ont évolué positivement », déclare Judex Jeannot, entraîneur national.
Ce dernier ajoute que la préparation peut se poursuivre en toute quiétude et avec tout le sérieux voulu. Selon la FMKBDA, la délégation ira en deux groupes à São Paulo via Johannesburg. Les tireurs Burtlan Simiss (-51 kg), Facson Perrine (-63 kg) et James Agathe (-81 kg) s’envoleront samedi. Ces derniers seront rejoins le lendemain par les autres tireurs Fabrice Bauluck (-54 kg) et Boris Brissonnette (-71 kg) accompagnés de l’entraîneur national et du chef de délégation, le Dr Allen Naraidoo, avant de mettre le cap sur le Brésil.
Pour Judex Jeannot, les tireurs auront l’occasion de se remettre du décalage horaire (-7 heures) avant d’entamer la compétition une semaine après leur arrivée dans la mégalopole brésilienne.