Le “Bulletin final provisoire”, publié par la Mauritius Cane Industry Authority, in- dique que la production sucrière pour la récolte 2018 est de 323 342 tonnes de sucre, comparé à 354 925 pour la récolte 2017.

C’est Alteo qui a produit le plus de sucre, avec 115 438 tonnes (contre 131 868 en 2017), suivi d’Omnicane (93 361 tonnes, comparé à 100 034 en 2017). Quant à Ter- ra, la compagnie a produit 80 437 tonnes en 2018, contre 87 126 tonnes l’année précédente.

En novembre dernier, le Crop Estimate Coordinating Committee avait déjà revu à la baisse ses estimations, pour la deuxième fois de la présente campagne sucrière, évoquant notamment des conditions climatiques défavorables. Le Crop Estimate Coordinating Committee annonçait ainsi une production de 324 000 tonnes de sucre, contre une estimation précédente de 330 000 tonnes en septembre dernier.

Mais ce chiffre n’a même pas été atteint, selon le chiffre provisoire de la MCIA. Pour la récolte 2018, le taux d’extraction était de 10,26, contre 9,56 en 2017, tandis que la richesse de la canne se situait à 11,79 (11,08 en 2017). Par ailleurs, 3,1 millions de tonnes de cannes ont été broyées en 2018, comparé à 3,7 millions l’année précédente.