Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a désavoué hier le député de Poudre-d’Or/Rivière-du-Rempart pour ses propos outranciers à l’égard d’une journaliste tenus lors d’un congrès organisé par le principal partenaire du MSM au gouvernement, le Muvman Liberater, à Trèfles mardi soir.
« Je viens à l’instant de prendre connaissance de la déclaration de Ravi Rutnah. Je condamne sévèrement de telles déclarations. J’ai une épouse et des filles, et c’est une aberration qu’un tel langage soit encore utilisé envers la gent féminine… Je conseille à Ravi Rutnah de présenter ses excuses si ses propos ont, peut-être, dépassé sa pensée. Je pense qu’il doit présenter ses excuses et se ressaisir », a déclaré hier le Premier ministre, qui était interrogé de New York par Radio Plus.
Toutefois, le Deputy Chief Whip n’a pas jusqu’ici présenté ses excuses à la journaliste concernée, bien qu’il ait accepté de retirer les propos qu’il avait tenus.
Pour sa part, le Premier ministre suppléant et leader du ML, Ivan Collendavelloo, a présenté ses excuses au nom de son parti. « Je présente mes excuses à la journaliste et à toutes les femmes en général pour cet écart de conduite. Ravi m’a dit que ses mots ont dépassé sa pensée. Ce n’est pas normal mais je suis sûr que Ravi fera la déclaration qu’il juge appropriée. Je suivrai l’affaire de près », écrit-il sur sa page Facebook.