Les constables Thomadoo et Rugbar, affectés au poste de police de Trou-d’Eau-Douce, ont été admis à l’hôpital de Flacq à la suite d’une agression à l’arme blanche commise dans les locaux de la police samedi après-midi. L’agresseur, Kersley Dardenne, un  habitant de ce village côtier de 45 ans – déjà connu des services de police –, a comparu ce matin devant le tribunal de Flacq pour le délit de “assaulting police causing effusion of blood”. Il devait être reconduit en cellule au Moka Detention Centre pour la suite de l’enquête.
Le dénommé Kersley Gardenne, qui est déjà en liberté provisoire pour une précédente affaire de coups et blessures, n’avait en effet pas apprécié que des policiers aient débarqué chez lui dans la matinée de samedi pour un complément d’enquête dans cette précédente affaire. Ayant eu vent de cette descente, effectuée en son absence, il s’était alors rendu au poste de police pour obtenir confirmation. Dans un premier temps, le constable Thomadoo devait tenter de calmer le suspect, qui utilisait envers les représentants de l’ordre d’un langage ordurier. Qui plus est, l’homme était visiblement agressif. À un certain moment, il devait donner l’impression de quitter les lieux avant de revenir ensuite au poste avec, dans chaque main, une arme tranchante. Le constable Ramtohul est alors intervenu en lui faisant comprendre que ce qu’il faisait était « dangereux ».
Mais Kersley Gardenne ne voulait rien entendre, tentant même d’asséner un premier coup de couteau au constable Ramtohul. Mais le collègue de ce dernier, le constable Thomadoo – qui suivait la scène –, a alors eu la présence d’esprit d’intervenir en utilisant sa matraque, évitant ainsi à son collègue de recevoir un coup. Mais l’agresseur n’entendait pas s’arrêter là, et a alors donné un coup de couteau au policier Thomadoo, au niveau du ventre, plus précisément sur le côté droit.
Devant cette scène de panique, le constable Rugbar devait ensuite tenter de déstabiliser l’agresseur. Mais ce dernier lui a alors asséné deux coups de couteau à la nuque, blessant grièvement sa victime, qui saignait abondamment. Kersley Gardenne a alors pris la fuite à bicyclette.
Les deux policiers blessés ont été transférés d’urgence à l’hôpital de Flacq, où le cas du constable Rugbar est jugé sérieux. L’agresseur, lui, a été appréhendé plus tard par une escouade policière menée par le chef inspecteur Moosbally. L’enquête se poursuit.