Tout petit à Rodrigues, où il est né, on l’appelait déjà joli garçon. Plus tard, à Maurice, avec son physique de jeune premier, il a fait rêver toute une génération d’étudiantes du Couvent de Lorette de Rose Hill, du Queen Elizabeth College et des environs. Sa belle gueule devait d’ailleurs lui valoir un petit rôle dans «Mon père ce héros» le film de Gérard Lauzier que Gérard Depardieu vint tourner à Maurice, en 1991.  Jean-François y jouait un petit musicien un peu voyou dont la fille de Gérard Depardieu – interprétée par l’actrice Marie Gillain- tombe amoureux. Après cet intermède cinématographique et quelques défilés de mode, Jean-François prend de l’emploi à Air Mauritius comme steward, continue à courir les jupons avant de se marier avec Jennifer, une Mauricienne née de père allemand travaillant dans le secteur touristique. La vie sans histoires et avec beaucoup d’amusements de Jean François devait changer dramatiquement en 2009.